Sommaire

La surface de Vingrau, qui s'étale, à 300 m d'altitude moyenne à l'E et au S du bassin pliocène de Tuchan, est assez riche en placages de sables argileux (généralement rutilants, parfois jaunâtres) associés à des nodules de limonite. On y trouve également beaucoup de quartz, ainsi que des dépôts de galets et de blocs cristallopylliens, bien roulés, atteignant près de 1 m de grand axe.

L'arasion de la surface s'est effectuée après la phase pyrénéenne paroxysmale et avant le creusement, au Pontien terminal, des canyons sous-marins qui bordent la côte actuelle. Il y a de fortes présomptions pour que le cycle d'aplanissement remonte au Pontien (en tous les cas au Miocène). Quant à l'épandage alluvial des plateaux, il avait sa source au Sud ou Canigou) et il est à rapporter soit à cette même époque, soit au Pliocène.

This content is PDF only. Please click on the PDF icon to access.

First Page Preview

First page PDF preview
You do not currently have access to this article.