Abstract

Problems of physical basis of earthquake source mechanics are discussed. Results of stress state reconstruction based on the cataclastic analysis of discontinuous dislocations in some seismotectonic active earth crust domains are presented. Common features of the stress state in areas of preparation of strong earthquake in this century are revealed. It is demonstrated that the distribution of the effective isotropic pressure and of the maximal shear stress in areas of earthquake source preparation is characterized by essential heterogeneity. The main part of the source is always associated to crust domain under low effective confining pressure. Specific role of crust domains characterized by high stress gradients is recognized. The nucleation point of the earthquake is usually associated to such domains. Based on some strong earthquake case studies it is demonstrated that usually the rupture propagates from the region of high gradients of stresses toward the crust domains characterized by low effective compression.

Abstract

Dans cet article, nous discutons de problèmes qui concernent les fondements physiques de la mécanique de la source sismique. Les résultats de la reconstruction de l’état de contrainte fondée sur la méthode d’analyse cataclastique des dislocations discontinues dans certaines régions sismo-tectoniquement actives de la croûte terrestre sont présentés. Des caractéristiques communes aux régions de préparation d’un fort séisme durant ce siècle sont illustrées. Nous montrons que la distribution de la pression isotrope effective et de la contrainte cisaillante maximale dans les secteurs de préparation d’un séisme se caractérise par une hétérogénéité importante. La majeure partie de la source correspond toujours à un domaine crustal soumis à une pression de confinement effective faible. Nous caractérisons également le rôle spécifique des domaines crustaux associés à de forts gradients de contraintes. Le point de nucléation du séisme est généralement associé à de tels domaines. En étudiant quelques exemples de forts séismes, nous montrons que la rupture se propage généralement depuis la région de forts gradients de contraintes vers les portions de croûte caractérisées par une compression effective faible.

You do not currently have access to this article.