Abstract

The Jurassic system of the Western Canada Sedimentary Basin records the transition in its tectonic setting from a “passive” back-arc platformal basin to a foreland basin at the western margin of ancient North America. We report new U-Pb zircon ages from bentonite layers and from probable volcanic ash components of clastic detritus in other strata of the Fernie Formation, which encompasses most of the Jurassic in the western portions of the basin and which is now deformed in the Rocky Mountain fold-and-thrust belt. The bentonite ages come from the lower Nordegg Member (Pliensbachian) and an equivalent ash layer in the Lower Fernie phosphatic shale. Detrital zircon spectra from the Bathonian Gryphaea Bed silty limestone and the zircon ages from the mainly Oxfordian Green Beds glauconitic sandstone also are likely indicative of contemporaneous ash-falls. In addition, we review previously published U-Pb bentonite ages from the Fernie Formation and comment on the Jurassic time scale as represented on the International Chronostratigraphic Chart. We have compiled an updated local stratigraphic correlation chart against a time scale that incorporates ages for some of the Middle and Upper Jurassic stage boundaries, from the literature, that differ from those on the current standard charts. The presence of multiple volcanic ashes throughout the Jurassic system in the Western Canada Sedimentary Basin supports tectonostratigraphic models with relatively nearby western magmatic activity. The southeastern Omineca crystalline belt and Quesnellia terrane contain magmatic rocks with ages that could account for all of the Fernie ashes, and are closest to the depositional basin, but source terranes farther afield cannot be ruled out.

Résumé

À la marge occidentale de l’ancienne Amérique du Nord, le système jurassique du bassin sédimentaire de l’Ouest canadien expose son cadre tectonique passant d’un bassin de plateforme d’arrière-arc « passif » à un bassin d’avant-pays. On a signalé de nouvelles datations U-Pb sur zircon provenant de couches de bentonite et d’éléments probables de cendres volcaniques issus de débris clastiques dans d’autres strates de la Formation de Fernie, laquelle englobe presque tout le Jurassique de la partie occidentale du bassin, maintenant déformée, de la ceinture de plissement et de chevauchement des montagnes Rocheuses. L’âge de formation de cette bentonite provient du membre de Nordegg inférieur (Pliensbachien) et d’une couche de cendre équivalente du schiste phosphatique de la Formation de Fernie inférieure. Le spectre du zircon détritique des lits de calcaire silteux de gryphées du Bathonien ainsi que l’âge des zircons de grès essentiellement glauconitiques de lits verts oxfordiens indiquent probablement des chutes de cendres contemporaines. De plus, nous examinons la datation U-Pb sur zircon de la bentonite publiée précédemment de la Formation de Fernie et commentons l’échelle chronologique du Jurassique, telle que représentée par la Charte stratigraphique internationale. Nous avons compilé une charte actualisée de corrélation stratigraphique locale par rapport à une échelle chronologique incorporant l’âge de certaines limites établissant les étages du Jurassique moyen et supérieur, dans les ouvrages, lesquels divergent de ceux mentionnés dans les chartes courantes actuelles. La multiplicité des cendres volcaniques présentes dans tout le système jurassique du bassin sédimentaire de l’Ouest canadien appuie les modèles tectonostratigraphiques avec l’activité magmatique occidentale relativement proche. La zone cristalline d’Omineca du Sud-Est et la terrane de Quesnellie contiennent des roches magmatiques dont l’âge pourrait représenter toutes les cendres de Fernie tout en se révélant les plus proches du bassin sédimentaire, mais on ne peut totalement en exclure les terranes sources plus éloignées.

Michel Ory

You do not currently have access to this article.