Abstract

Suboptimal decision making leads to lost opportunity costs and unrealized return from resource projects. Consider the implications of suboptimal sequencing or the poor placement of a well on production. Geological data is collected to reduce reservoir uncertainty and increase the probability of good decision making. Uncertainty will always exist to some degree, however, since data acquisition costs prevent the collection of exhaustive information. A target data spacing and the resulting uncertainty should provide the optimal balance between the cost of data acquisition and the cost of uncertainty, but this target is difficult to determine in practice. Six principles of data spacing and uncertainty are proposed to provide high level guidance on this common but complex problem. These principles are based on methodologies that generalize to nearly any project, as well as practical results from industry applications. Each principle is explained in detail, then demonstrated with a shale oil case study.

Résumé

Les prises de décisions sous-optimales conduisent à des coûts d’opportunité perdus et à des revenus non réalisés de projets portant sur les ressources naturelles. Considérons les conséquences d’un séquencement sous-optimal ou d’un positionnement médiocre de puits sur la production. Les données géologiques sont collectées pour réduire les incertitudes d’un réservoir et accroître les probabilités d’une prise de décision judicieuse. Puisque les coûts d’acquisition de ces données empêchent la collecte exhaustive d’information, l’incertitude existera toujours jusqu’à un certain degré. Un espacement de données cible et l’incertitude résultante devraient fournir un équilibre optimal entre le coût de la collecte de données et les coûts de l’incertitude, bien qu’en pratique cette cible soit difficile à déterminer. Nous proposons six principes d’espacement de données et d’incertitude fournissant des recommandations de haut niveau pour ce problème commun, néanmoins complexe. Les principes en question proviennent de méthodologies pouvant s’appliquer à tout projet et de résultats pratiques d’applications industrielles. Chaque principe est expliqué en détail à l’aide d’une étude de cas portant sur l’huile de schiste.

Michel Ory

You do not currently have access to this article.