Abstract

Deposition of the Lower Triassic Sulphur Mountain Formation of Western Canada was the product of a dynamic interaction of sedimentary processes and tectonism, resulting in highly heterogeneous successions. The Sulphur Mountain Formation, age equivalent to the subsurface Montney Formation, outcrops in South Central Rocky Mountains, Alberta, Canada and provides an opportunity for a high-resolution study. A detailed framework of four studied outcrops was established by integrating sedimentology, stratigraphy, and inorganic geochemistry. Four lithofacies were identified in these outcrops; hummocky cross-stratified very fine sandstone (L-1), massive-appearing very fine sandstone and coarse siltstone (L-2), interlaminated very fine sandstone and siltstone (L-3), and planar laminated siltstone (L-4). Interpreted environments of deposition for these lithofacies range from lower shoreface to proximal offshore. Correlated outcrop measured sections and interpretations of the geochemistry and lithofacies suggest a dynamic and complex depositional history. Changes in relative sea level, source terrain/provenance, and detrital clastic sediment input infer depositional influences during intervals of extensive weathering and tectonic activity. These factors provide an explanation for the facies heterogeneity observed in the Sulphur Mountain Formation.

Résumé

Le dépôt du Trias inférieur de la Formation du mont Sulphur du Canada occidental était le produit d’une interaction dynamique du processus sédimentaire et du tectonisme, et les successions fortement hétérogènes en sont le résultat. D’âge équivalent à la subsurface de la Formation de Montney, la Formation du mont Sulphur est en affleurement dans le centre sud des Rocheuses en Alberta, au Canada, ce qui nous donne l’occasion de procéder à une étude haute résolution. Intégrant sédimentologie, stratigraphie et géochimie inorganique, un cadre détaillé de quatre affleurements étudiés a été mis sur pied. Quatre lithofaciès ont été identifiés dans ces affleurements : des stratifications entrecroisées bosselées de grès très fin (L-1), du grès très fin et du siltstone à gros grain d’apparence massive (L-2), du grès et du siltstone très fins inter-laminés (L-3) et du siltstone planaire laminé (L-4). Selon l’interprétation, les environnements de dépôts de ces lithofaciès vont de l’avant-plage inférieure à la zone extracôtière proximale. Les sections d’affleurements en corrélation qui ont été mesurées et l’interprétation de la géochimie et des lithofaciès suggèrent une évolution sédimentaire dynamique et complexe. Les changements du niveau marin relatif, les terrains d’origine, la provenance et les sédiments clastiques détritiques portent à conclure que la sédimentation a eu une influence durant les intervalles de météorisation et d’activités tectoniques extensives. Ces facteurs expliquent l’hétérogénéité des faciès observés dans la Formation du mont Sulphur.

Michel Ory

You do not currently have access to this article.