Abstract

In the Regional Heritage Field of northeastern British Columbia, Canada, the Lower Triassic Montney Formation consists of up to 320 m of bituminous, dolomite-cemented, arkosic, siltstone that forms a continuous, basin-centred, hydrocarbon accumulation. An integrated sedimentological and ichnological analysis of cores taken from across the field, suggests that the Montney Formation features three main facies: shelf, distal prodelta and proximal prodelta. The shelf facies records deposition below storm wave base in a suboxic environment. The distal prodelta facies reflects deposition above storm wave base, in a setting that was subject to continuous paleoenvironmental fluctuations. The proximal prodelta facies was deposited between fair-weather and storm wave-base, in a setting that was periodically influenced by storms.

The stratigraphic architecture of the Montney Formation consists of a series of offlapping clinoforms that comprise at least three unconformity-bounded, depositional sequences, informally named Sequence 1, 2, 3, in ascending order. These sequences are interpreted to reflect the construction of a relatively shallow marine shelf that was fed, primarily, by ephemeral rivers in an arid to semi-arid setting. A reconstruction of the depositional history of Sequence 3 places the reservoirs of this extensively targeted interval into facies and sequence stratigraphic context.

The reservoir and production characteristics associated with the lowstand systems tract of Sequence 3 is examined, in order to identify and establish relationships between reservoir quality distribution and horizontal gas-well productivity in the Regional Heritage Field. The analysis reveals that the observed regional variability in horizontal well productivity is controlled, primarily, by the thickness and quality of the reservoir, as well as by factors that influence the relative permeability to gas. These factors include the distribution of hydrocarbons within the reservoir, and the associated water saturation. This study demonstrates that a detailed and comprehensive understanding of the depositional processes and sequence stratigraphy associated with the Montney Formation is fundamental to the exercise of defining sweet spots in this otherwise continuous reservoir.

Résumé

Dans le Champ du Patrimoine régional du Nord-Est de la Colombie-Britannique au Canada, le Trias inférieur de la Formation de Montney comporte jusqu’à 320 m de siltstone arkosique bitumineux cimenté de dolomie formant une accumulation continue d’hydrocarbures au centre du bassin. Une analyse sédimentologique et ichnologique intégrée des carottes provenant de tout le champ nous porte à croire que la Formation de Montney est constituée de trois principaux caractères lithologiques, c’est-à-dire : un faciès de plateforme, un faciès de prodelta distal et un faciès de prodelta proximal. Le faciès de plateforme montre un dépôt en dessous du niveau de base des vagues de tempête dans un environnement suboxique. Le faciès de prodelta distal reflète un dépôt au-dessus du niveau de base des vagues de tempête dans un milieu soumis à des fluctuations paléoenvironnementales continues. Le faciès de prodelta proximal a été déposé entre des conditions de beau temps et de niveau de base des vagues de tempête dans un milieu périodiquement influencé par les tempêtes.

L’architecture stratigraphique de la Formation de Montney se compose d’une série de clinoformes régressifs comprenant au moins trois séquences sédimentaires limitées par des discordances désignées officieusement Séquences 1, 2 et 3, en ordre ascendant. Selon les interprétations, les séquences reflètent la création d’une plateforme marine relativement peu profonde approvisionnée surtout par des rivières éphémères dans un environnement aride à semi-aride. Une reconstruction de l’histoire sédimentaire de la Séquence 3 positionne les gisements de cet intervalle largement ciblé dans le contexte de faciès et de séquence stratigraphique.

Les caractéristiques du gisement et de la production liées au cortège sédimentaire de bas niveau de la Séquence 3 ont été examinées afin d’identifier et d’établir les relations entre la répartition de la qualité du gisement et de la productivité du puits gazier horizontal du Champ du Patrimoine régional. L’analyse montre que la variabilité régionale de la productivité des puits horizontaux est principalement régie par l’épaisseur et la qualité du gisement, ainsi que par des facteurs qui influent la relative perméabilité du gaz. Ces facteurs incluent la répartition des hydrocarbures du gisement et sa saturation en eau. La présente étude démontre qu’une compréhension poussée des processus sédimentaires et de la stratigraphie séquentielle liée à la Formation de Montney se révèle fondamentale pour délimiter les points idéals de ce gisement autrement continu.

Michel Ory

You do not currently have access to this article.