Abstract

It is well documented through sedimentological and zircon provenance studies that the bulk of the Montney sediment is sourced from the eastern North American Craton (NAC), consisting of highly felsic and heavily fractionated crustal rocks. This study presents the application of immobile element ratio diagrams to understand igneous and tectonic source terrains of the NAC sediments that source the Montney and Doig formations. Igneous rock plots, and tectonic discriminant diagrams, display Montney and Doig samples as rhyodacite-dacite with syn-collisional granitoid and volcanic arc signatures. Aluminum oxide and Mid-Ocean Ridge Basalt (MORB) normalized plots, which contain an array of elements including rare earth elements (REE) along with major oxides, show the Montney and Doig formations to have similar trends to calc-alkaline basalts, meaning highly felsic with a likelihood of crustal contamination. The Montney and Doig formation samples all show similar geochemical trends; however differences in Y and Yb trends suggest the Doig source samples were exposed to greater degrees of potential garnet, clinopyroxene or biotite fractionation, this trend displays more mafic-ultramafic influences. These mafic-ultramafic trends were not exhibited in the Montney Formation samples.

Résumé

Des études bien documentées sur la provenance des sédiments et des zircons montrent que la masse sédimentaire de Montney tire sa source du craton Nord-Américain oriental (CNAO) composé de roche crustale hautement felsique et considérablement fractionnée. La présente étude fait voir l’application de diagrammes de ratio d’éléments immobiles afin de comprendre les terrains de source ignée et tectonique du CNAO qui sont à l’origine des Formations de Montney et de Doig. Les diagrammes de roches ignées et les diagrammes discriminants tectoniques décrivent les échantillons de Montney et de Doig comme de la Rhyodacite-dacite avec granitoïde synorogénique collisionnel et des signatures d’arcs volcaniques. Les graphiques normalisés d’oxide d’aluminium et de basalte dorsal médio-océanique (BDMO), lesquels contiennent une série d’éléments, y compris des éléments de terres rares (ETR) accompagnés d’oxides importants, révèlent que les Formations de Montney et de Doig ont des zones similaires aux basaltes calcoalcalins, c’est-à-dire hautement felsiques avec probabilité de contamination crustale. Tous les échantillons des Formations de Montney et de Doig montrent des zones géochimiques similaires; cependant, les différences entre les zones Y et Yb laissent penser que les échantillons-sources de Doig étaient exposés à des degrés plus élevés de fractionnement potentiel de grenat, de clinopyroxène ou de biotite. Ces zones affichent des influences mafiques à ultramafiques à un plus haut degré. Les échantillons de la Formation de Montney ne présentent pas de zones mafiques à ultramafiques.

Michel Ory

You do not currently have access to this article.