Abstract

Abstract

The field size distribution method, such as the Pareto model, is commonly used in hydrocarbon resource assessment in China. It has the advantage of predicting not only the total resources but also the individual field sizes. However, the method has a large uncertainty range in the model parameter estimates. A multi-parameter-constrained Pareto model is proposed to improve parameter estimations. The constraints introduced include: a) total resource estimate from other methods (e.g. genetic method); b) the largest size of undiscovered fields from an empirical relationship between play resources and the largest field sizes in well explored basins; and c) the number of undiscovered fields constrained by the number of untested traps (including subtle traps). By introducing the three constraints, the method provides realistic results with less uncertainty and is consistent with petroleum system models derived from hydrocarbon exploration. The application of this proposed method to Bozhong Sag in the Bohai Bay Basin suggests a total resource of 4130 × 106 m3 in 48 fields, of which 1165×106 m3 are in 27 discovered fields and 2965 × 106 m3 are in the remaining 21 undiscovered fields. The largest discovered field is 369 × 106 m3 and the largest remaining field expected is 853 × 106 m3. The results of the application appear to be consistent with the current exploration status and geological understanding of the study area.

Abstract

La méthode de répartition de la dimension des champs de ressources, notamment le modèle de Pareto est couramment utilisée en Chine pour évaluer l’étendue des hydrocarbures. L’utilisation de cette méthode permet de prévoir non seulement les ressources totales, mais également la dimension des ressources des champs individuels. Toutefois, la méthode présente un degré important d’incertitude à l’égard des estimations paramétriques du modèle. Dans le même ordre d’idées, nous proposons un modèle de Pareto à paramètres multiples restreints pour améliorer les estimations paramétriques. Les contraintes que nous introduisons incluent : a) une estimation des ressources totales venant d’autres méthodes (p. ex. : la méthode génétique); b) la plus grande dimension des champs non découverts issue d’une relation empirique entre les zones de ressources et les champs les plus étendus dans les bassins largement explorés; et c) le nombre de champs non découverts contraints par le nombre de pièges inéprouvés (y compris les pièges subtils). À l’aide des trois contraintes, la méthode fournit des résultats réalistes avec moins d’incertitude et elle rejoint les modèles de système pétrolier provenant de l’exploration des hydrocarbures. L’application de la méthode proposée dans la dépression de Bozhong, dans le bassin de la baie de Bohaï, suggère des ressources totales de 4130 × 106 m3 dans 48 champs dont 1165 × 106 m3 sont logées dans 27 champs découverts et 2965 × 106 m3 se trouvent dans les 21 champs non découverts restants. Le plus grand champ découvert est égal à 369 × 106 m3 et le plus grand champ restant prévu représente 853 × 106 m3. Les résultats de l’application semblent rejoindre les conditions actuelles de l’exploration et notre compréhension de la géologie de la zone étudiée. Michel Ory

You do not currently have access to this article.