Abstract

Hydrocarbon Accumulation Coefficient (HAC) is an important parameter in the genetic method of hydrocarbon resource assessment. This parameter is usually derived from a simple geological analogy or from expert judgment based on experience, which can lead to large uncertainties in hydrocarbon resource assessment results. In this article, we introduce a new method for determining the HAC, based on Single Factor Correlation Analysis and Multivariate Regression Analysis, using data collected from basins with a high degree of exploration maturity and large amounts of proven reserves. Firstly, the principal factors that control the hydrocarbon accumulation coefficient, such as the time ratio of peak expulsion and caprock formation, the ratio of maximum fault throw and caprock thickness, and the rate of fault displacement, are determined by Single Factor Correlation Analyses. A quantitative model can then be established between HAC and the principal controlling factors using the Multivariate Regression Analysis. The proposed method was applied to the Huanghekou Sag in Bohai Bay Basin, eastern China. The results show that the HAC is 29% in the Huanghekou Sag, with a total resource of 1435 × 106 m3 oil equivalent, which is consistent with geological observations of this basin and suggests that the proposed method improves the applicability of the generic method in resource assessment.

Abstract

Le coefficient d’accumulation d’hydrocarbures (CAH) est un important paramètre de la méthode génétique pour évaluer les ressources en hydrocarbures. Ce paramètre dérive généralement d’une simple analogie géologique ou d’une appréciation experte fondée sur l’expérience, ce qui peut mener à des incertitudes notables sur les résultats d’évaluation des ressources en hydrocarbures. Dans le présent article, nous introduisons une nouvelle méthode pour déterminer le CAH fondée sur l’analyse corrélative à facteur unique et l’analyse de régression multivariée. Pour ce faire, nous utilisons les données recueillies de bassins ayant un degré élevé de maturité d’exploration et de grandes quantités de réserves prouvées. En premier lieu, les principaux facteurs qui régissent le coefficient d’accumulation d’hydrocarbures, tels que la valeur temporelle de l’expulsion maximale des hydrocarbures, la formation de la roche-couverture, le coefficient du rejet de la faille et de l’épaisseur de la roche-couverture maximums, ainsi que le taux de rejet, sont déterminés par les analyses corrélatives à facteur unique. En second lieu, on peut alors établir un modèle quantitatif entre le CAH et les principaux facteurs ci-dessus, en utilisant l’analyse de régression multivariée. Nous avons appliqué la méthode proposée dans l’affaissement de Huanghekou du bassin de Bohaï, en Chine orientale. Les résultats montrent que le CAH est de 29 % dans l’affaissement de Huanghekou avec des ressources totales de 1435 × 106m3 d’équivalent pétrole, ce qui correspond aux observations géologiques de ce bassin, et nous suggère que la méthode proposée améliore l’applicabilité de la méthode générique pour estimer les ressources. Michel Ory

You do not currently have access to this article.