ABSTRACT

A number of salt tectonic structures, pillows and diapirs, occur in the Fort Norman area, Northwest Territories. The structures are cored mainly by salt from the Upper Cambrian Saline River Formation and to a lesser extent by little-known salt from the Lower/Middle Cambrian Mount Cap Formation. Salt flow occurred during at least three, and possibly five, periods of time, and most structures experienced two or more salt tectonic phases. Well-documented phases include: post-Devonian - pre-Turonian; Late Cretaceous; and post Cretaceous (including post-Paleocene). Cambrian and pre-Devonian phases are deduced from equivocal data, and may have been related to epeirogenic events along the Keele Tectonic Zone. The pre-Turonian event was compressional and possibly related to Jurassic/Cretaceous compressional orogenesis in the cordillera. Post-Cretaceous salt tectonics were at least in part related to Laramide compressional tectonics that produced the Franklin Mountains. One Late Cretaceous diapir has no clear relationship to regional tectonic events. The largest salt structure, the multi-phase Gambill Diapir, probably localized right-lateral strike-slip displacements during the Laramide orogeny. Hydrocarbon exploration possibilities include essentially untested thick Lower and Middle Cambrian strata, possible basal sands at the sub-Devonian unconformity, and Paleozoic carbonate reservoirs in contact with Cretaceous source beds.

RÉSUMÉ

Plusieurs structures de tectonique saline, coussins et diapirs, se présentent dans la région de Fort Norman, dans les Territoires du Nord-Ouest. Ces structures sont noyautées surtout par du sel de la Formation de Saline River du Cambrien supérieur, et dans une moindre ampleur par du sel peu connu de la Formation de Mount Cap du Cambrien inférieur/moyen. L’écoulement du sel s’est produit durant au moins trois, sinon possiblement cinq périodes de temps et la plupart des structures ont subi 2 phases ou plus de tectonique saline. Ces phases sont bien documentées et incluent : post-Dévonien-pré-Turonien; Crétacé supérieur; et post-Crétacé (incluant le post-Paléocène). Les phases du Cambrien et du pré-Dévonien sont déduites à partir de données équivoques, et pourraient être reliées aux événements épirogéniques trouvés le long de la zone tectonique de Keele. Les événements pré-Turoniens étaient en compression et possiblement reliés aux orogenèses en compression dans la Cordillère. Les tectoniques salines post-Crétacé ont été au moins en partie reliées aux tectoniques de compresssion de Laramide qui ont produit les monts Franklin. Un diapir du Crétacé supérieur ne montre pas de relation claire avec les évènements tectoniques régionaux. La structure saline la plus étendue, le diapir multi-phase de Gambill, a probablement localisé le rejet de décrochements dextres durant l’orogénie Laramide. Les cibles possibles d’exploration pour les hydrocarbures comprennent des strates essentiellement non-testées et épaisses du Cambrien inférieur et moyen, de possibles grès de base sis sur la discordance sub-dévonienne, et des réservoirs de carbonate du Paléozoïque en contact avec des roches sources du Crétacé.

Traduit par Lynn Gagnon

This content is PDF only. Please click on the PDF icon to access.

First Page Preview

First page PDF preview
You do not currently have access to this article.