ABSTRACT

Regional surface and subsurface correlation of the middle Belly River Group clastic wedge confirms that the Oldman Formation is present throughout southern and central Alberta. The Oldman generally thins to the north and northeast due to depositional thinning and to truncation by the overlying Dinosaur Park Formation. The Oldman Formation, primarily a transgressive fourth-order subunit, can be informally divided into two mappable units, referred to here as the lower Comrey Member sandstone and the “upper siltstone” member. The Comrey Member is dominated by light grey, fine to coarse sandstone with a sheet-like geometry over much of the map area. However, variations in thickness suggest that it is arranged in sharp-based linear WSW/ENE-oriented incised valley fill trends, up to 33 m thick, composed of stacked lenticular fining-upward channel units. Based on limited outcrop data from the southern part of the study area, paleoflow within these valleys was likely toward the eastern hemisphere. Corresponding clean sandstone trends (potential reservoir rock) are up to 25 m thick. The overlying “upper siltstone” member is dominated by pale-coloured, thinly interbedded noncalcareous mudstone and fine sandstone, with abundant rooting, convolute lamination and pedogenic horizons. The sediments of the Oldman Formation were derived from the west and southwest.

The regionally consistent upward sequence of facies from erosional base to sandstone-dominated to mudstone-dominated can be interpreted to represent a fundamental reorientation of paleogeography related to an increasing rate of basin subsidence and consequent transgressive pressure in southern Alberta. A rapid and extensive base level fall, interpreted as the result of tectonic quiescence, basinwide rebound and erosion, was followed by deposition of an overall transgressive succession during increasing base level rise related to widespread subsidence during a phase of renewed tectonic thrust loading.

The formation encloses known gas pools, but the presence of large areas of thick clean sandstone with no designated pools suggests further exploration possibilities. Included maps are intended as guides; for practical application, more detailed mapping of individual sandstone bodies is necessary.

RÉSUMÉ

La corrélation de la surface et de la subsurface régionales du coin clastique du Groupe Belly River intermédiaire confirme la présence de la Formation Oldman dans les régions sud et centre de l’Alberta. La Formation Oldman s’amincit vers le nord et le nord-est à cause d’amincissement des sédiments et de la troncature par la Formation Dinosaur Park sus-jacente. La Formation Oldman, une sous-unité de quatrième ordre principalement transgressive, peut être informelle-ment divisée en deux unités cartographiables, adressées dans le présent document comme du grès du Membre Comrey inférieur et du membre de l’“aleuronite supérieure”. Le Membre Comrey est dominé principalement par la couleur gris-pâle, le grès s’échelonne de fin à épais avec une géométrie stratiforme couvrant une grande partie de la région cartographiée. Toutefois, les variations d’épaisseurs suggèrent les directions OSO/ENE des vallées encaissés, jusqu’à 33 m d’épaisseur, composés d’unités avec des dépôts de particules lenticulaires fines vers le haut entassés. Selon les données limitées sur les affleurements de la partie sud de la région étudiée, le paléocourant dans ces vallées ce dirigeait fort probablement vers l’hémisphère est. Les directions nettes des grès (roches réservoir possibles) correspondant mesurent jusqu’à 25 m d’épaisseur. Le membre sus-jacent de l“`aleuronite supérieure” est dominé de minces couches de pelites, couleur pâle, non-calcaire et de grès fins, avec une abondance d’enracinements, de laminations contournées et d’horizons pédologiques. Les sédiments de la Formation Oldman proviennent de l’ouest et du nord-ouest.

La séquence de faciès ascendante régionalement uniforme du socle d’érosion, à principalement de grès, à principalement de pelites, peut être interprétée de façon à représenter une nouvelle orientation de la paléogéographie connexe à l’augmentation du taux croissant d’effondrement du bassin et de la pression transgressive qui en résulte dans le sud de l’Alberta. Une chute rapide importante du niveau du socle, interprétée comme étant le résultat d’un repos tectonique, le rebond et l’érosion à l’échelle du bassin, suivi du dépôt d’une succession en général transgressive pendant une augmentation du socle reliée à l’effondrement étendu pendant une phase de chargement renouvelé de poussée tectonique.

La formation englobe les gisements de gaz, mais la présence de régions importantes de grès net épais sans gisement désigné, suggère des possibilités d’exploration avenir. Les cartes incluses ont pour but d’être des guides; pour application pratique, des cartes plus détaillées des masses de grès sont nécessaires.

Traduit par Marie-Louise Tomas

This content is PDF only. Please click on the PDF icon to access.

First Page Preview

First page PDF preview
You do not currently have access to this article.