The area of concern is part of the prolific Gulf of Suez oil basin which contains an excess of 40 oil fields with reserves ranging from 1350 MMbl to less than 1 MMbl in reservoirs from Early Paleozoic to post-Miocene in age. The lithostratigraphic units in the northern and central Gulf of Suez can be subdivided into three megasequences, a prerift succession (pre-Miocene), a synrift succession (Miocene) and a postrift succession (post-Miocene). These units vary in lithology, thickness, areal distribution and depositional environment.

The interpretation of both geological and geophysical data shows that the northern and central Gulf of Suez consists of northwest-trending elongated troughs. These contain several high trends which are dislocated by northeast- and east-northeast-trending cross faults.

Major prerift and synrift rich source rocks could yield oil and/or gas and are mature enough in the deep kitchens to generate hydrocarbons. Geochemical parameters, sterane distribution and biomarker correlations show a single major group of oils, generated from marine source rocks. It is believed that oils in the north and central Gulf of Suez were sourced from the prerift beds.

The pre-Cenomanian sediments, Late Cretaceous Nezzazat sandstones and the fractured Eocene Thebes limestone form prerift reservoirs, while the Miocene sandstones and carbonates of the Nukhul, Rudeis, Kareem and Belayim formations and the sandstones of South Gharib, Zeit and post-Zeit are synrift reservoirs, which are more important in the northern Gulf of Suez. The Upper Miocene Evaporites (South Gharib and Zeit formations) are the ultimate seal in the central Gulf of Suez, whereas the shale and dense limestones of the prerift and the synrift stratigraphic units are the primary seal in the northern Gulf of Suez. Structural, stratigraphic and combination traps are encountered in the study area.

The northern Gulf of Suez has an excellent oil exploration potential as few plays have been tested and the central Gulf of Suez still has untested plays.

La région étudiée fait partie du bassin pétrolifère prolifique du golfe de Suez qui contient plus de 40 champs pétrolifères avec des réserves allant de 1 350 MMbl à moins de 1 MMbl en réservoirs du Paléozoïque inférieur au post Miocène. Les unités lithostratigraphiques dans les régions septentrionale et centrale du golfe de Suez peuvent être sous-divisées en trois méga séquences : une succession pré-faille (pré-Miocène), une succession synfaille (Miocène) et une succession post faille (post Miocène). La lithologie, l’épaisseur, la distribution de la surface et le milieu de sédimentation varient pour ces unités.

L’interprétation des données géologiques et géophysiques indique que les régions du nord et du centre du golfe de Suez consistent de fosses allongées vers le nord-ouest. Ces dernières contiennent plusieurs fortes tendances qui sont déplacées par des failles transversales qui se dirigent vers le nord-est et l’est nord-est.

Des roches mères riches importantes, pré-faille et synfaille, peuvent produire du pétrole ou du gaz et sont suffisamment évoluées dans les cuisines profondes pour produire de l’hydrocarbure. Les paramètres géochimiques, la distribution du stérane et la corrélation de biomarqueurs indiquent un seul important groupe de pétroles provenant de roches mères marines. Il est tenu que les pétroles des régions du nord et du centre du golfe de Suez proviennent de couches pré-failles.

Les sédiments pré-Cénomien, le grès Nezzazat du Crétacé tardif et le calcaire fracturé Thebes du Eocène forment des réservoirs pré-faille; alors que le grès du Miocène et les carbonates des formations Nukhul, Rudeis, Kareem et Belayim et les grès de Gharib sud, Zeit et post Zeit sont des réservoirs synfailles, qui sont plus importants dans la région du nord du golfe de Suez. Les évaporites du Miocène supérieur (formations Gharib du sud et Zeit) fournissent le scellement ultime dans la région centre du golf de Suez tandis que les schistes et les calcaires compacts des unités stratigraphiques pré-faille et synfaille sont le scellement primaire dans la région du nord du golfe de Suez. Les pièges structurels, stratigraphiques ou la combinaison des deux se trouvent dans la région étudiée.

La région nord du golfe de Suez possède un excellent potentiel pour l’exploration du pétrole, puisque peu d’enjeux ont été vérifiés et que la région centre du golfe de Suez possède toujours des enjeux qui n’ont pas été vérifiés.

Traduit par Marie Louise Tomas

This content is PDF only. Please click on the PDF icon to access.

First Page Preview

First page PDF preview
You do not have access to this content, please speak to your institutional administrator if you feel you should have access.