ABSTRACT

The portion of St. Pierre Moratorium Block south of 46°N contains Laurentian Subbasin, a deep Mesozoic depocentre which forms part of the larger Scotian Basin. The subsurface geology of the area may be considered an eastward extension of the Scotian Shelf which has a similar sedimentary, structural and thermal history. The rift-phase Orpheus Graben of northeastern Scotian Shelf widens eastward into the St. Pierre Block and deepens into Laurentian Subbasin. Thick Jurassic, Cretaceous and Tertiary sequences have filled the depocentre and have been structured by typical Atlantic-type margin extensional tectonics. Some salt tectonism is present but shallow piercements are rare. Approximately 300 structural leads have been identified and a preliminary assessment of recoverable hydrocarbon reserves, based on a revised Sable Island model, gives an average expectation of about 250 billion cubic metres (8 to 9 TCF) of gas and 100 million cubic metres (600 to 700 million barrels) of oil. Low probability (speculative) estimates are several times those levels.

RÉSUMÉ

La portion du bloc du moratoire de Saint Pierre au sud de 46°N contient le sub-bassin Laurentian, une zone de sédimentation maximale mésozoïque profonde faisant partie du bassin Scotian plus étendu. La géologie de profondeur de cette région peut être considérée comme une extension orientale de la plate-forme néo-écossaise qui a une histoire sédimentaire, structurale et thermale similaire. Le graben Orpheus de la phase de rift dans le nord-est de la plate-forme néo-écossaise s’élargit vers l’est dans le bloc de Saint Pierre et s’approfondit dans le sub-bassin Laurentian. D’épaisses séquences jurassiques, crétacées et tertiaires ont comblé la zone de sédimentation maximale et ont été affectées structuralement par du tectonisme en extension typique des marges atlantiques. Du tectonisme de sel est présent mais les percements peu profonds sont rares. A-peu-près 300 indices structuraux ont été identifiés et une estimation préliminaire des réserves d’hydrocarbures récupérables, basée sur un modèle de Sable Island révisé, donne une prévision moyenne d’à-peu-près 250 milliards de mètres cubes (8 à 9 TCF) de gaz et 100 millions de mètres cubes (600 à 700 barils) d’huile. Les estimations de faible probabilité (spéculatives) sont plusieurs fois supérieures à ces valeurs.

Traduit par Patrice de Caritat

This content is PDF only. Please click on the PDF icon to access.

First Page Preview

First page PDF preview
You do not currently have access to this article.