The source rock potential of Mesozoic and Tertiary strata in the Queen Charlotte Islands has been determined with Rock-Eval pyrolysis, organic petrology, total organic carbon analysis, and vitrinite reflectance (%Rorand). Mean total organic carbon (TOC) contents are generally low to moderate (0.1 to 3.5%) but some organic-rich intervals occur throughout the succession. Horizons with high TOC values occur in the Upper Triassic Peril and Sandilands formations (up to 11%) and in the Lower Jurassic Ghost Creek Formation (up to 6%). Generally, Mesozoic and Tertiary strata contain Type III organic matter except for the Upper Triassic-Lower Jurassic Kunga Group and the Lower Jurassic Ghost Creek Formation, which contain oil and gas prone Type II and significant amounts of oil prone Type I organic matter.

Lateral variations in TOC and in the quality of organic matter (QOM-calculated from (S1+S2)/TOC from Rock-Eval pyrolysis) for Triassic and Jurassic strata on Moresby Island primarily reflect the level of organic maturation. High heat flow associated with plutonism on Moresby Island has resulted in generally poor hydrocarbon source potential because of high levels of maturation, whereas equivalent Triassic and Jurassic strata on Graham Island are generally immature to mature and have fair to good hydrocarbon source potential.

Hydrocarbon source potential of Cretaceous and Tertiary strata on Graham Island is controlled primarily by the level of organic maturation, and to a lesser extent, by depositional environment. Cretaceous strata from Moresby Island are generally overmature and have poor source potential, whereas equivalent strata from Graham Island are immature to overmature and have fair to moderate gas source potential. The Cretaceous Haida and Honna formations generally contain terrestrially derived Type III organic matter with poor to fair gas source potential whereas the Skidegate Formation contains a mixture of Types II and III organic matter and has fair gas generative potential. The Tertiary Skonun Formation and unnamed Paleogene sediments contain abundant, generally immature coal and lignite with some gas source potential. Mature resinite horizons in the Skonun Formation containing hydrogen-rich organic matter have fair to good oil and gas source potential (hydrogen indexes up to 650). Siltstone and shale facies of the Skonun Formation contain moderate amounts of Type II organic matter and have good hydrocarbon source potential.

Le potentiel de roche mère des couches mésozoïques et tertiaires dans les îles de la Reine Charlotte a été déterminé à l’aide de la pyrolyse Rock-Eval, la pétrologie de la matière organique, l’analyse de la teneur en carbone organique total, et la réflectance de la vitrinite (%Rorand). Les moyennes des teneurs en carbone organique total (COT) sont généralement entre basses et modérées (0,1 à 3,5%), mais des horizons riches en matière organique se retrouvent partout dans la succession. Des horizons avec des teneurs élevées en COT se retrouvent dans les formations du Triassique supérieur Peril et Sandilands (jusqu’à 11%) et dans la formation du Jurassique inférieur Ghost Creek (jusqu’à 6%). En général, les couches mésozoïques et tertiaires renferment de la matière organique de Type III, excepté le groupe Kunga du Triassique supérieur-Jurassique inférieur et la formation Ghost Creek du Jurassique inférieur, qui eux renferment de la matière organique de Type II encline à produire de l’huile et du gaz, et des quantités importantes de matière organique de type I encline à produire de l’huile.

Des changements latéraux dans la teneur en COT et dans la qualité de la matière organique (QMO-calculée à partir de la formule (S1+S2)/COT, de la pyrolyse Rock-Eval), dans les couches triassiques et jurassiques sur l’île de Moresby reflètent principalement le degré de maturité organique. Le flux thermique élevé associé au plutonisme sur l’île de Moresby à eu pour résultat de produire en général une roche mère à potentiel de production d’huile pauvre à cause des niveaux élevés de maturité organique, tandis que les couches triassiques et jurassiques équivalentes sur l’île de Graham sont généralement immatures à matures et ont un potentiel de roche mère productrice d’hydrocarbures évalué entre assez bon et bon.

Le potentiel de roche mère productrice d’hydrocarbures des couches crétacées et tertiaires sur l’île de Graham est contrôlé principalement par le niveau de maturité organique et dans une plus faible mesure, par le milieu de sédimentation. Les couches crétacées dans l’île de Moresby sont généralement surmatures et ont un potentiel de roche mère pauvre, tandis que les couches équivalentes dans l’île de Graham sont immatures à surmatures et ont un potentiel de production de gaz situé entre assez bon et modéré. Les formations crétacées Haida et Honna renferment en général de la matière organique d’origine continentale de Type III, et ont un potentiel de production de gaz entre pauvre et assez bon, tandis que la formation Skidegate renferme un mélange de matière organique de Types II et III, et à un potentiel de production de gaz assez bon. La formation tertiaire Skonun et des sédiments paléogènes sans nom renferment d’abondantes quantités de charbon et de lignite, généralement immatures et ayant un certain potentiel de production de gaz. Des horizons de résinite matures dans la formation Skonun, renfermant de la matière organique riche en hydrogène, ont un potentiel de production d’huile et de gaz évalué entre assez bon et bon (indexes d’hydrogène allant jusqu’à 650). Les faciès de microgrès et de schiste argileux de la formation Skonun renferment des quantités moyennes de matière organique de Type II et ont un bon potentiel de production d’hydrocarbures.

Traduit par Marc Charest

This content is PDF only. Please click on the PDF icon to access.

First Page Preview

First page PDF preview
You do not have access to this content, please speak to your institutional administrator if you feel you should have access.