ABSTRACT

Data from deep wells and surface exposures reveal the presence of a buried, northeast-trending, northwest-side-down, Precambrian structure passing near Fort Norman, District of Mackenzie. This structure demarcates the southeast limit of the Middle or Upper Proterozoic ‘Mackenzie Mountains supergroup’ east of Mackenzie River.

In a broader view, the Fort Norman structure appears to belong to a family of northeast-trending, Precambrian, mainly northwest-side-down faults. These faults collectively limit preservation of ‘Mackenzie Mountains supergroup’ and equivalents to north of 60°. One member of this family, the Leith Ridge fault, may have controlled a major offset in the latest Proterozoic continental margin.

RÉSUMÉ

Les données de forages profondes et d’affleurements indiquent la présence d’une structure précambrienne enfouie, orientée vers le Nord-Est et dont le côté Nord-Ouest serait en bas. Cette structure est située près de Fort Norman, dans la région de Mackenzie. Elle représente la limite du Sud-Est du ‘supergroupe des monts Mackenzie’ (protérozoïque moyen ou superieur) qui se trouve à l’Est de la fleuve Mackenzie. Prenant une vue d’ensemble, la structure de Fort Norman semble appartenir à une famille de failles précambriennes orientées vers le Nord-Est et dont les côtés du Nord-Ouest sont en grande partie, en bas. Ensemble ces failles limitent la conservation du “supergroupe des monts Mackenzie” au délà de 60°. Il est possible qu’un membre de cette famille, c’est à dire la faille de Leith Ridge, ait controllé un grand décalé pendant la plus récente bordure continentale protérozoique.

Traduit par Joan Lovell

This content is PDF only. Please click on the PDF icon to access.

First Page Preview

First page PDF preview
You do not currently have access to this article.