Abstract

The Cambrian Potsdam Group in southwestern Quebec comprises the quartzo-feldspathic Covey Hill Formation (up to 2000 ft (610 m) thick), and the unconformably overlying and overlapping Chateauguay Formation, which is subdivided into the lower Cairnside Member (up to 500 ft (152 m) thick) of pure quartz sandstone and the Upper Theresa Member of interlayered quartz sandstone and dolostone. Petrographic study concentrated on Covey Hill and Cairnside lithologies from three deep cores near Montreal. Traditional interpretation of Potsdam Sandstone as a pure quartz blanket deposited by transgressing seas applies only to the Cairnside Member.The Covey Hill Formation comprises subround-round sands, sparse rounded gravels, scattered penecontemporaneous clay clasts, and rare thin mud layers. Juxtaposition of well and poorly sorted laminations of different sand sizes, mica-clay, and heavy mineral concentrations, attests fluctuating depositional energies. Presence of silt-free clayey matrix and scattered coarse grains set amongst much finer sands attests marked predepositional eolian activity. Composition of quartz, fresh and partly weathered K-feldspar, micas, and stable heavy minerals is inferred to reflect a prolonged predepositional history during which unstable minerals were destroyed. Hematitization of biotite flakes, and other diagenetic modifications, are inferred to result from pedogenesis in an alluvial environment of deposition.

Le Groupe de Potsdam (Cambrien) comprend dans le Sud-Ouest du Québec, la Formation quartzo-feldspathique de Covey Hill (qui atteint jusqu'à 2000 pieds (609 m) d'épaisseur) et la Formation transgressive de Châteauguay : celle-ci est divisée en deux unités; le Membre inférieur de Cairnside (jusqu'à 500 pieds (152 m) de grès purs) et le Membre supérieur de Thérésa. Une étude pétrographique des unités Covey Hill et Cairnside était exécuté sur echantillons des affleurements parmis les Basse-Terres du St-Laurent et des trois sondages dans les environs de Montréal. L'interprétation traditionnelle de la sédimentation du Grès de Potsdam, comme étant formé d'une transgression de grès purs, n'est valable que pour le Membre de Cairnside.Par contre, la Formation de Covey Hill comprend des grès subarrondis à arrondis, quelques graviers émoussés, de rares galets mous d'argile et de fines strates d'argilite. La juxtaposition de laminations à granulométrie et classement variables, d'argiles micacées et de concentrations de minéraux lourds, suggère des variations rapides dans l'énergie du dépôt. La présence de matrice argileuse exempte de silt et l'existence de grains grossiers isolés parmi des sables beaucoup plus fins, indiquent une origine éolienne. L'analyse des quartz, des feldspaths potassiques plus ou moins altérés et des minéraux lourds stables, indique une période antérieure au dépôt pendant laquelle les minéraux lourds instables auraient été détruits. L'hématitisation des paillettes de biotite et d'autres modifications diagénétiques résulteraient de l'action de la pédogénèse d'un milieu de sédimentation alluvial.