Stratigraphic and sedimentological analyses of exposures through a glacilacustrine sedimentary sequence along the south shore of Barrier Lake, Kananaskis Country, reveal evidence of glacitectonic disturbance, relating to a readvance of the Bow Valley glacier at the end of the last glaciation. Prior to disturbance, palaeocurrent measurements in gravel and sand foreset beds record the deposition of subaqueous fans-deltas from a glacier lobe retreating eastwards along the Barrier Lake depression. The fan-delta sediments fine upwards into ripple- and cross-bedded sands and laminated muds with dropstones, documenting progressively distal sedimentation. Palaeostress directions measured from large-scale folds, shear zones and glacitectonites, and deformation tills indicate that glacier ice readvanced southwards from a glacier lobe located over the Barrier Lake depression. These stress directions are used to reconstruct the flow lines within the southern margin of a low-profile glacier lobe that terminated halfway up lower Barrier Lake, a more extensive readvance than previously envisaged in the area for this period. Comparisons of diamicton and glacitectonite fabric shapes with similar sediments elsewhere indicate that the subglacially deformed material that caps some of the sections is immature and has undergone short travel distances. Although the exact age of the readvance is unknown, it probably represents the Canmore Readvance of the Late Wisconsinan glaciation.

Les études sédimentologique et stratigraphique des coupes de la séquence sédimentaire glaciolacustre exposée le long de la rive sud du lac Barrier, dans la région de Kananaskis, démontrent que ces sédiments ont été dérangés par une perturbation glaciotectonique associée à une réavancée du glacier de Bow Valley à la fin de la dernière glaciation. Les mesures des paléocourants dans les couches de gravier et les lits de propagation inclinés révèlent que, précédemment à cette perturbation, ont été déposési des sédiments d'éventails-deltas sous-aquatiques nourris par un lobe glaciaire qui retraitait vers l'est, le long de la dépression du lac Barrier. Les sédiments d'éventails-deltas affichent une granodécroissance ascendante évoluant vers des sables avec lits obliques et à stratification de rides suivis de boues laminées incorporant des blocs vêlés, enregistrant une sédimentation progressivement distale. Les directions des paléo-forces mesurées dans les plis à grande échelle et dans les zones de cisaillement et glacitectonites, combinées à la déformation des tills indiquent que le glacier réavançait vers le sud à partir d'un lobe glaciaire localisé dans la dépression du lac Barrier. Ces directions des paléo-forces ont été utilisées pour retracer les directions d'écoulement à l'intérieur de la marge sud d'un lobe glaciaire de dimension restreinte, et dont le front était localisé à mi-chemin en haut de la dépression du lac Barrier, d'une réavancée plus extensive que celle préalablement envisagée dans cette région pour cette période. Les comparaisons des formes de fabriques dans les diamictons et les glacitectonites avec celles de sédiments similaires trouvés ailleurs, indiquent que le matériel déformé sous le glacier qui coiffait certaines des coupes est immature et qu'il n'a été transporté que sur une faibles distance. Quoique l'âge de la réavancée ne soit pas connu avec exactitude, il s'agit probablement de la réavancée de Canmore de la glaciation du Wisconsinien tardif.[Traduit par la Rédaction]