The Valhalla complex, a Cordilleran metamorphic core complex, is a domal culmination made up of gently dipping interlayered sheets of igneous and supracrustal rocks that were deformed and metamorphosed in the Middle Jurassic and Late Cretaceous, and exhumed by extensional faults in the Eocene. Mapping, fabric, and metamorphic studies of predominantly metasedimentary rocks in Valhalla and Passmore domes in the northern part of the complex, together with published geochronological data, reveal a significant Late Cretaceous tectonic history. This includes extensive magmatism, the culmination of upper amphibolite facies metamorphism (approx. 800°C and 8 GPa), migmatization, development of a dominant penetrative transposition foliation, and localization of strain on ductile thrust faults termed the Gwillim Creek shear zones. The Valhalla assemblage, a package of metasedimentary rocks in Valhalla and Passmore domes, comprises a heterogeneous sequence of pelitic schist, marble, calc-silicate gneiss, psammitic gneiss, metaconglomerate, quartzite, amphibolite gneiss, and ultramafic rocks. Based on the presence of distinct laterally continuous marker units and similar lithologic ordering, we propose that the Valhalla assemblage is correlative with part of the Palaeozoic North American stratigraphic succession. If this is correct, then the Valhalla assemblage represents an inverted sequence of strata that has been thinned by as much as 60%; thinning may have occurred during Late Cretaceous transposition foliation development. The Gwillim Creek shear zones, originally mapped in a restricted locality in Gwillim Creek, were found to merge into one broad, ductile shear zone beneath Valhalla dome and extend throughout the entire Valhalla complex. The general style and timing of Late Cretaceous deformation in the Valhalla complex is characteristic of that found throughout the Shuswap complex in a belt of rocks that were at mid-crustal levels during the Cretaceous. This zone is thought to have accommodated Cretaceous - Early Tertiary shortening in the eastern Cordillera, and is the ductile equivalent of the higher level Rocky Mountain thrust belt to the east.

Le Complexe de Valhalla, un complexe métamorphique à noyau dans la Cordillère, est un massif en forme de dôme incluant des feuillets interstratifiés de roches ignées et supracrustales, qui furent déformées et métamorphisées durant le Jurassique moyen et le Crétacé tardif, et exhumées à l'Éocène par des failles en régime extensif. La cartographie et les études de la fabrique et du métamorphisme des roches métasédimentaires prédominantes dans les dômes de Valhalla et de Passmore de la partie nord du complexe, couplées aux données géochronologiques publiées, révèlent que des évènements tectoniques importants ont contribué à l'histoire de la région durant le Crétacé tardif. Ces évènements sont : une activité magmatique répandue; une phase métamorphique culminante au faciès des amphibolites supérieur (environ 800°C et 0,8 GPa); une migmatisation; une foliation de transposition pénétrative dominante avec localisation des forces de contrainte sur les failles de chevauchement ductiles, appelées les zones de cisaillement de Gwillim Creek. L'assemblage de Valhalla, un lot de roches métasédimentaires dans les dômes de Valhalla et de Passmore, comprend une séquence hétérogène de schiste pélitique, marbre, gneiss calco-silicaté, gneiss psammitique, métaconglomérat, quartzite, gneiss amphibolitique et roches ultramafiques. Sur la base de la présence d'unités-repères distinctes latéralement continues, et d'une disposition similaire des unités lithologiques, nous proposons la mise en corrélation de l'assemblage de Valhalla avec une partie de la succession stratigraphique du Paléozoïque nord-américain. Si notre démarche est exacte, alors l'assemblage de Valhalla doit représenter une séquence de strates inversée et qui fut jusqu'à 60% amincie; cet amincissement est peut-être apparu en même temps que la foliation de transposition durant le Crétacé tardif. Les zones de cisaillement de Gwillim Creek, initialement cartographiées dans une aire restreinte de la région de Gwillim Creek, ont été décelées ultérieurement à travers une large zone de cisaillement ductile sous-jacente au dôme de Valhalla, et elles s'étendent d'un bout à l'autre du Complexe de Valhalla. Le style général et la déformation datée du Crétacé tardif dans le Complexe de Valhalla sont caractéristiques de ce qu'on observe à travers le Complexe de Shuswap, dans une zone de roches qui se situait durant le Crétacé aux niveaux de la croûte médiane. Cette zone a créé un espace disponible pour le raccourcissement survenu durant l'intervalle Crétacé - Tertiaire précoce dans la Cordillère orientale, et elle représente l'équivalent ductile du plus haut niveau de la Zone de charriage des Rocheuses à l'est.[Traduit par la Rédaction]