The Coniagas Mine in the northeastern Abitibi greenstone belt is a small, isolated Archean, volcanic-hosted, massive sulfide deposit rich in Zn-Pb-Ag. The Main lens, which is part of four massive sulfide lenses, is restricted to a 40 m thick massive felsic lapilli tuff unit of the 280 m thick sequence. The massive sulfides, a product of subsurface replacement, have features common to both Mattabi- and Noranda-type deposits. The Coniagas Mine sequence represents part of a small subaqueous volcanic edifice that probably evolved close to an arc or back-arc spreading ridge. A distinct alteration halo of chlorite + sericite ± epidote ± spessartine garnet in the immediate footwall and a hanging wall alteration assemblage of quartz + sericite ± epidote ± chlorite characterize the deposit. The sphalerite + pyrite + galena ± chalcopyrite sulfide mineral assemblage in the Main lens differs significantly from the pyrite + chalcopyrite + sphalerite + pyrrhotite ± galena assemblage in the stringer zone. Chlorite compositions are Fe rich close to the mineralized zone, with an Fe/(Fe + Mg) ratio of 0.38-0.48 in the hanging wall and 0.65-0.70 below the ore. Delicate sulfide textures including colloform pyrite and concentric sphalerite are consistent with a low temperature of formation, whereas higher temperatures are inferred for the stockwork zone. Electron probe microanalysis of sphalerite supports inferred hydrothermal fluid temperatures. The low Fe contents (6.7-10.8 mol% FeS) in sphalerite associated with colloform pyrite of the Main lens contrast with the elevated Fe content (12.7-14.1 mol% FeS) in sphalerite from the stockwork.

La mine Coniagas, située dans le nord-est de la ceinture de roches vertes de l'Abitibi, est un petit gisement isolé de sulfures massifs volcanogènes archéen riche en Zn-Pb-Ag. La lentille Principale, faisant partie de quatre lentilles de sulfures massifs, est restreinte à une unité de tufs à lapilli massifs felsiques de 40 m de puissance à l'intérieur de la séquence de la mine de 280 m de puissance. Le gîte de Coniagas est un gisement de remplacement sous l'interface qui possède des caractéristiques communes aux dépôts de type Mattabi et Noranda. Il fait partie d'un petit édifice sous-marin qui a probablement évolué à l'extérieur de l'axe de l'arc ou du bassin de l'arrière-arc. Une auréole d'altération de chlorite + séricite ± épidote ± spessartite sous la minéralisation et une altération en quartz + séricite ± épidote ± chlorite au-dessus de la zone minéralisée caractérise le gisement de Coniagas. L'assemblage de sulfures sphalérite + pyrite + galène ± chalcopyrite dans la lentille Principale diffère de façon significative de l'assemblage pyrite + chalcopyrite + sphalérite + pyrrhotine ± galène dans la zone à filonnets. La chlorite est enrichie en Fe à l'approche de la zone minéralisée, avec un rapport Fe/(Fe + Mg) de 0,38-0,48 au-dessus de la minéralisation et de 0,65-0,70 sous le minerai. Des textures délicates dans les sulfures, comme la pyrite colloforme et la sphalérite concentrique, sont en accord avec de basses températures de précipitation, tandis que des températures plus élevées sont envisagées pour la zone à filonnets. L'analyse à la microsonde de la sphalérite confirme les températures des fluides minéralisateurs. La faible teneur en Fe (6,7-10,8 mol% FeS) de la sphalérite associée à la pyrite colloforme dans la lentille Principale est en contraste marqué avec les plus hautes teneurs en Fe (12,7-14,1 mol% FeS) de la sphalérite xénomorphe dans la zone à filonnets.