Quartz in deformed rocks from two large, high-grade shear zones around the Morin anorthosite (Morin terrane, Grenville Province) displays distinctive microstructures, as well as c-axis preferred orientations. In the west-dipping Morin shear zone, east of the Morin anorthosite, four distinct quartz microstructures (types 1–4) are identified, based on deformation features and grain size. The c-axis orientations are characterized by a single maximum near the stretching lineation and two maxima in type 1 microstructure, and by an asymmetrical, single girdle in type 2 microstructure. Quartz c axes show crossed-girdle pattern in type 3 microstructure. Both quartz microstructures and c-axis preferred orientations suggest that crystal–plastic slip and dynamic recrystallization are the dominant deformation mechanisms. The asymmetry of c-axis orientations with respect to the mylonitic foliation, as well as the substructures developed in quartz, indicates a dextral sense of shear in the Morin shear zone. Type 4 microstructure, which developed in some gneisses and granulites, is interpreted to record influence of postdeformation annealing by which quartz c-axis orientations were partially modified. In the north-northeast-trending, subvertical Labelle shear zone that separates the Morin terrane from the Mont-Laurier terrane, metamorphic assemblages and structural elements suggest that an early, sinistral strike-slip deformation occurred under granulite-facies conditions. This was overprinted by a late downdip movement of the Mont-Laurier terrane under retrogressive conditions. Quartz in felsic gneisses from this zone shows two types of microstructures: one is similar to type 4 from the Morin shear zone, the other is named type 5. Quartz c-axis orientations are complex and less systematic, due to overprinting by two episodes of deformation and possible annealing. These complexities limit the utility of quartz microstructures and c-axis data in the structural analysis of the Labelle shear zone.

Les grains de quartz dans les roches déformées de deux grandes zones de cisaillement, de degré élevé de métamorphisme, autour de l'anorthosite de Morin (terrane de Morin, Province de Grenville) exhibent des microstructures distinctes, ainsi que des orientations préférentielles de leur axe-c. Dans la zone de cisaillement de Morin à pendage ouest, à l'est de l'anorthosite de Morin, on a identifié dans les grains de quartz quatre microstructures distinctes (type 1 à type 4) fondées sur les particularités de déformation et la grosseur des grains. Les concentrations d'axes-c sont caractérisées par un maximum simple proche de la linéation d'étirement, par deux maximums dans la microstructure de type 1 et par une ceinture simple asymétrique dans la microstructure de type 2. Dans la microstructure de type 3, les concentrations d'axes-c forment un motif en ceintures croisées. Les microstructures dans le quartz ainsi que les orientations préférentielles de son axe-c, suggèrent que les mécanismes dominants de déformation sont le glissement intracristallin plastique et la recristallisation dynamique. Le caractère asymétrique des orientations de l'axe-c relativement à la foliation mylonitique, et en rapport avec les sous-structures développées dans le quartz, indique un sens dextre de cisaillement dans la zone de cisaillement de Morin. La microstructure de type 4, qui s'est développée dans certains gneiss et granulites, est interprétée comme la marque d'un recuit postdynamique, par lequel les orientations de l'axe-c des grains de quartz furent partiellement modifiées. Dans la zone de cisaillement subverticale de Labelle, orientée nord-nord-est, qui sépare le terrane de Morin du terrane de Mont-Laurier, les assemblages métamorphiques et les éléments structuraux suggèrent qu'une déformation précoce de coulissage senestre est apparue sous les conditions de faciès granulite. À ceci succéda un effondrement du terrane de Mont-Laurier sous des conditions de métamorphisme rétrograde. Les grains de quartz dans les gneiss felsiques de cette zone présentent deux types de microstructures : une qui est similaire au type 4 de la zone de cisaillement de Morin, l'autre étant nommée type 5. Les orientations de l'axe-c des grains de quartz sont complexes et moins systématiques, à cause de l'empreinte superposée de deux épisodes de déformation et d'un recuit possible. Ces complications limitent l'utilisation des données portant sur les microstructures et l'axe-c dans les grains de quartz pour l'analyse structurale de la zone de cisaillement de Labelle. [Traduit par la rédaction]