The El Jadida – Agadir basin shows an evolution related to that of the central Atlantic rifting history. The synrift period (late Early Triassic to earliest Jurassic) is dominated by deposition of red clastic sediments and evaporites, which are overlain by or intercalated with basalt flows. Two intense extensional phases are recognized. The first, probably in Middle Triassic times, is oriented north-northwest–south-southeast and resulted in the formation of east-northeast–west-southwest-oriented grabens and half-grabens. The second, a widespread northwest–southeast-trending extension, is Ladinian to earliest Liassic, and induced the formation of westward-dipping half-grabens. Extensional tectonics initiated in the southern part of the basin and migrated northwards, contrary to classical ideas proposing rifting from north to south. The postrift evolution is characterized by Jurassic to Eocene subsidence. Tectonism appears to have been restricted to a narrow area close to the present-day coast. Subsidence history shows four stages of rapid subsidence disrupting the thermal-relaxation period. The values of extension are moderate, ranging from 1.1 to 1.34. The best model that accounts for this evolution is the one combining simple shear at the onset of rifting and pure shear by its end.

Le bassin d'El Jadida – Agadir montre une évolution liée à l'histoire du rifting de l'Atlantique central. La période syn-rift (fin du Trias inférieur à Lias basai) est marquée par le dépôt de sédiments rouges et d'évaporites surmontés ou intercalés de coulées de basaltes tholéiitiques. L'âge de cette série rouge s'échelonne du Trias inférieur probable au Jurassique basai. Deux phases extensives paroxysmales ont pu être définies : la première, d'âge trias moyen, est une extension nord-nord-ouest–sud-sud-est liée à l'évolution du fossé atlasique; la deuxième est une extension nord-ouest-sud est d'âge ladinien probable à jurassique basai et induit la formation de demi-grabens à pendage ouest. L'extension a commencé au sud de la région puis s'est propagée vers le nord, contrairement aux idées classiques envisageant une migration du nord à sud. L'évolution post-rift est caractérisée par une subsidence d'âge jurassique à éocène. La tectonique distensive est beaucoup plus faible et régionalement limitée à la frange longeant la côte actuelle. L'histoire de la subsidence montre quatre phases de subsidence rapide interrompant la subsidence thermique. Les valeurs de l'extension déduites sont modérées, allant de 1,1 à 1,34. Le modèle le plus compatible avec ces observations est un cisaillement simple au début du rifting et cisaillement pur vers la fin.