Sequences of pre-Wisconsinan till and intercalated paleosols were sampled for paleomagnetic study. The tills were deposited during successive glaciations and the paleosols formed during interglacial intervals. Paleoargillic horizons of the paleosols and the carbonate cement (calcrete) found in some till–paleosol units generally yielded excellent data. Magnetizations of paleosols probably were acquired during the formation of the paleosols rather than during initial deposition of the tills in which they were developed. At Mokowan Butte (Alberta), the lowest paleosol has normal polarity, two of the middle tills have reversed polarity, and the uppermost till–paleosol unit has normal polarity. At Saint Mary Ridge (Montana), three of the lower tills have reversed polarity, and the upper two till–paleosol units have normal polarity. At Two Medicine Ridge (Montana), the lowest three tills are reversed, but the paleoargillic horizon on the uppermost (fourth) till is normal. Magnetostratigraphic correlation indicates that at least six glacial and six interglacial episodes are represented in the Kennedy Drift. The upper normal polarity units are interpreted as having been developed during the Brunhes Normal Chron, the underlying reversed polarity sediments during the Matuyama Reversed Chron, and the lowest normal polarity unit at Mokowan Butte during the Gauss Normal Chron. The oldest glaciations here extend into the Pliocene (2600 ka), making these sediments among the oldest glacial deposits in North America. Alternatively, the lowest normally magnetized paleosol at Mokowan Butte may have formed during either the Jaramillo or the Olduvai subchrons, although this is considered less likely.

Des séquences de tills anté-wisconsiniens et de paléosols intercalés ont été échantillonnées pour une étude paléomagnétique. Les tills se sont déposés durant les épisodes de glaciations successives et les paléosols se sont développés durant les intervalles interglaciaires. Les horizons paléoargiliques des paléosols et le ciment de carbonate (encroûtement calcaire) trouvé dans certaines unités de till–paleosol ont fourni, en général, des donnés très satisfaisantes. Les aimantations des paléosols furent acquises probablement durant la période de développement des paléosols, plutôt que durant l'épisode de dépôt initial des tills sur lesquels ils se sont formés. À Mokowan Butte (Alberta), le paléosol de la base présente une polarité normale, deux des tills médians ont une polarité inverse et l'unité de till–paléosol sommitale affiche une polarité normale. À Saint Mary Ridge (Montana), trois des tills inférieurs ont une polarité inverse, et deux des unités de till–paléosol sommitales possèdent une polarité normale. À Two Medicine Ridge (Montana), les trois tills inférieurs sont à polarité inverse, mais leur horizon paléoargilique développé sur le till sommital (quatrième) est à polarité normale. Une mise en corrélation magnétostratigraphique révèle l'existence d'au moins six épisodes glaciaires et six interglaciaires dans le Drift de Kennedy. Les unités sommitales de polarité normale sont interprétées comme ayant été déposées durant le Chron normal de Brunhes, les sédiments sous-jacents de polarité inverse ayant été déposés durant le Chron inverse de Matuyama, et l'unité inférieure de polarité normale à Mokowan Butte ayant été formée durant le Chron normal de Gauss. Ici, les plus anciennes glaciations reculent jusqu'au Pliocène (2600 ka), associant leurs sédiments aux plus anciens dépôts glaciaires de l'Amérique du Nord. D'autre part, le paléosol de la base à Mokowan Butte, d'aimantation normale, a pu être formé durant l'un ou l'autre des subchrons de Jaramillo ou d'Olduvai, bien qu'une telle interprétation soit moins plausible. [Traduit par la rédaction]