Abstract

The Early Proterozoic Torngat Orogen resulted from the oblique collision of the Archean Nain and southeastern Rae provinces and evolved in four stages: (0) deposition of platformal supracrustal assemblages followed by subduction-related arc magmatism in the margin of the Rae Province; (I) crustal thickening and nappe tectonics; (II) sinistral transpression and formation of the Abloviak shear zone; (III) uplift on steeply dipping, east-verging mylonites along the eastern orogenic front.U–Pb geochronology on zircon and monazite from major rock units and syntectonic intrusions indicates that arc magmatism at ca. 1880 Ma was followed by 40 Ma. of deformation and high-grade metamorphism from ca. 1860 to 1820. Subsequent uplift and final cooling occurred ca. 1795 – 1770 Ma. Several ages of mineral growth that correspond to distinct structural and metamorphic events have been recognized: (1) 1858 – 1853 Ma zircon and monazite dates are interpreted as the minimum age of stage I and peak metamorphic conditions; (2) 1844 Ma zircons from anatectic granitoids in the Tasiuyak gneiss complex (TGC), syntectonic with stage II deformation, are interpreted to date the formation of the Abloviak shear zone; (3) 1837 Ma magmatic zircons from an intrusive granite vein deformed along the western contact of the TGC represent a discrete intrusive event; (4) 1825 – 1822 Ma metamorphic overgrowths and newly grown zircons in granitic veins from the western portion of the orogen (Lac Lomier complex) represent a period of renewed transpressional deformation; (5) 1806 Ma magmatic zircons from a post-stage II granite emplaced along the eastern edge of the Abloviak shear zone defines the transition between stage II and stage III events; (6) 1794 – 1773 Ma zircons from leucogranites and pegmatites that are associated with uplift of the orogen (stage III). 1780 – 1740 Ma dates for monazite and a 40Ar/39Ar hornblende age correspond to the latest stages of uplift and cooling of the orogen.

L'orogène de Torngat, d'âge protérozoïque précoce, est le résultat de la collision oblique des provinces archéennes de Nain et du sud-est de Rae, et dont l'évolution passe par quatre stades : (0) le dépôt des assemblages supracrustaux de plate-forme suivi du magmatisme d'arc associé à la subduction dans la marge de la province de Rae; (I) un épaississement crustal et une tectonique de nappes; (II) une transpression senestre et développement de la zone de cisaillement d'Abloviak; (III) le soulèvement sur des mylonites de fort pendage et de vergence est, le long du front orogénique oriental.La datation U–Pb sur zircon et monazite des principales unités lithologiques et des intrusions syntectoniques révèle que le magmatisme d'arc, il y a environ 1880 Ma, fut suivi par une période de déformation et de métamorphisme de degré élevé qui a duré 40 Ma, de 1860 à 1820 Ma, approximativement. Un soulèvement subséquent qui fut accompagné d'un refroidissement terminal s'est produit il y a environ 1795 – 1770 Ma. Il a été reconnu que plusieurs de ces âges de croissance des minéraux correspondaient à des événements structuraux et métamorphiques distincts, ce sont : (1) les âges 1858 – 1853 Ma sur zircon et monazite qui sont interprétés comme représentant un âge minimum du stade I et des conditions métamorphiques culminantes; (2) l'âge 1844 Ma sur zircons extraits des granitoïdes anatectiques du Complexe gneissique de Tasiuyak, syntectoniques de la déformation du stade II, est interprété comme l'âge de la formation de la zone de cisaillement d'Abloviak; (3) l'âge 1837 Ma sur les zircons magmatiques provenant d'un filon de granite intrusif, déformé le long du contact ouest du Complexe gneissique de Tasiuyak, représente un événement intrusif isolé; (4) l'âge 1825 – 1822 Ma sur les accroissements secondaires métamorphiques et les zircons de néocristallisation dans les filons granitiques de la région occidentale de l'orogène (Complexe du lac Lomier) représente une période de déformation transpressive réactivée; (5) l'âge de 1806 Ma fourni par les zircons magmatiques du granite postérieur au stade II, mis en place le long de la limite orientale de la zone de cisaillement d'Abloviak, définit la transition entre les événements des stades II et III; (6) les âges de 1794 – 1773 Ma obtenus pour les zircons provenant des leucogranites et des pegmatites sont liés au soulèvement de l'orogène (stade III). Les dates de 1780 – 1740 fournies par la monazite et un âge 40Ar/39Ar sur hornblende correspondent aux stades terminaux du soulèvement et du refroidissement de l'orogène. [Traduit par la rédaction]