Abstract

In the internal southern Appalachians, orogen-parallel lineation in flat-lying amphibolite facies mylonites occurs over more than 700 km, from North Carolina to Alabama, along the Inner Piedmont western boundary. In several areas distributed along this zone, evidence of orogen-parallel tangential movement is consistently associated with the lineation, suggesting the amphibolite facies mylonites mark an orogen-scale movement zone, probably a décollement zone that formed in the middle crust.Amphibolite facies mylonites occur in the Clairmont Formation north of Atlanta, Georgia. Abundant mesoscopic and microscopic kinematic indicators together with a dominant southwest-trending lineation on a subhorizontal mylonitic foliation reveal a ductile southwestward movement of the Inner Piedmont on subhorizontal shear planes during the mylonitization. Synkinematic hornblende and biotite crystals extracted from a specimen of amphibolite suggest minimum K–Ar cooling ages of, respectively, 349 and 327 Ma. A minimum age of 350 Ma is thus suggested for the main activity of the western Piedmont décollement zone.Orogen-parallel tangential movement along the western Piedmont décollement zone is coeval with orogen-parallel strike-slip faulting in the high-angle Ocmulgee fault in central Piedmont. These faults shape a shear zone system that probably formed at the boundary of the North American craton, in relation with a transpressional regime of deformation.

Dans la partie interne des Appalaches du sud, une zone de mylonites de faciès amphibolite faiblement pentées et portant une linéation orientée nord-est, parallèle à la chaîne, est systématiquement observée le long de la limite ouest du Piedmont intérieur de la Caroline du Nord à l'Alabama, soit sur plus de 700 km. Dans plusieurs sites répartis le long de cette zone, des critères de mouvement tangentiel parallèle à la chaîne sont associés à la linéation minérale; ceci suggère que les mylonites de faciès amphibolite et la linéation qu'elles portent marquent une zone de mouvement à l'échelle de l'orogène, probablement une zone de décollement qui s'est mise en place dans la croûte moyenne.Cette mylonitisation dans le faciès amphibolite a affecté la Formation de Clairmont, au nord d'Atlanta, Georgia. Des indicateurs cinématiques mésoscopiques et microscopiques abondants, associés à une linéation orientée au sud-ouest, suggèrent un déplacement du Piedmont intérieur vers le sud-ouest sur une foliation mylonitique faiblement pentée. Des hornblendes et des biotites syncinématiques, extraites d'un échantillon d'amphibolite mylonitisée, ont respectivement donné un âge K–Ar de refroidissement minimum de 349 et 327 Ma. Un âge minimum de 350 Ma est donc suggéré pour l'activité principale de la zone de décollement du Piedmont occidental.Le déplacement tangentiel du Piedmont occidental parallèlement à la chaîne est contemporain du fonctionnement en décrochement ductile de la faille subverticale de Ocmulgee dans le Piedmont central. Ces deux zones de cisaillement se sont probablement formées en bordure du craton nord américain en relation avec un régime de transpression.