Abstract

In 1987, a Sino-Canadian expedition known as the Dinosaur Project (China – Canada – Alberta – Ex Terra) discovered a large theropod skeleton in the Upper Jurassic Shishugou Formation of the Junggar Basin in northwestern China. The well-preserved skeleton lacks much of the tail and most of the arms, but is otherwise nearly complete. The new genus and species, Sinraptor dongi, represents a poorly understood stage of theropod evolution, even though a related form, Megalosaurus, was the first dinosaur described and named (by W. Buckland in 1824). Sinraptor has a large pneumatopore in the jugal, a pronounced postorbital rugosity, a relatively long intertemporal bar in which the postorbital appears very short in lateral aspect, and a pneumatic palatine. It is more advanced than Piatnitzkysaurus from Argentina, less derived than Allosaurus, and shows its strongest similarities to Yangchuanosaurus. The preorbital skull length of Sinraptor is relatively longer than in Yangchuanosaurus, but the skull is relatively lower. A specimen from Sichuan recently described as "Yangchuanosaurus" hepingensis represents a second species of Sinraptor. Sinraptor and Yangchuanosaurus are united in a new family of theropods, the Sinraptoridae.

En 1987, une expédition sino-canadienne, appelée le Projet Dinosaures, a permis la découverte d'un grand squelette de théropode dans la Formation de Shishugou du Jurassique supérieur, dans le bassin de Junggar localisé dans le nord-ouest de la Chine. Il manque à ce squelette bien conservé une portion importante de la queue et la majeure partie des membres, néanmoins le squelette est presque complet. Le nouveau genre et espèce, Sinraptor dongi, représente un stade mal connu de l'évolution des théropodes, en dépit du fait que le premier dinosaure qui a été décrit et nommé (par W. Buckland en 1824), Megalosaurus, était une forme apparentée. Le Sinraptor est caractérisé par un gros pneumatopore dans le jugal, une rugosité prononcée du postorbital, une barre intertemporale relativement longue montrant en vue latérale un postorbital très court, et une palatine pneumatique. Il est plus évolué que Piatnitzkysaurus d'Argentine, et moins apparenté à Allosaurus, mais ses traits caractéristiques le rapprochent beaucoup plus de Yangchuanosaurus. La longueur du préorbital sur le crâne de Sinraptor est relativement plus longue que celle de Yangchuanosaurus, cependant le crâne est relativement plus bas. Un spécimen cueilli à Sichuan, décrit récemment comme « Yangchuanosaurus » hepingensis, représente une seconde espèce de Sinraptor. Les espèces Sinraptor et Yangchuanosaurus sont réunies dans une nouvelle famille de théropodes, les Sinraptoridés. [Traduit par la rédaction]