Abstract

Reprocessing of part of a Lithoprobe high-resolution seismic reflection line across the southern part of the Abitibi Belt has improved the imaging of shallow reflections and allowed correlation of the data with surface geology. Enhancement of early reflections was accomplished by focusing on the high-frequency content of the data. This improved resolution of reflections at two-way traveltime as early as 0.3 s and attenuated noise such as shear waves. The shallow reflections are interpreted as impedance contrasts at the contact between a metadiabase–diorite body and metavolcanics rocks. Offsets of the reflectors correlate with faults mapped at the surface and indicate a downdropped block, which may be of interest for mineral exploration.

Le retraitement des données d'une partie d'une ligne Lithoprobe de réflexion sismique à haute résolution traversant la partie méridionale de la Sous-province de l'Abitibi a amélioré la représentation des réflexions de faible profondeur et a permis de corréler les données sismiques avec la géologie de surface. Le rehaussement des réflexions a été accompli en utilisant les hautes fréquences contenues dans les données superficielles. Le résultat est une amélioration de la résolution des réflexions d'une durée de trajet aller–retour de 0,3 s, et une atténuation des bruits, comme les ondes de cisaillement. Les réflexions de faible profondeur sont interprétées comme la représentation d'un contraste d'impédances dû au contact entre un corps de métadiabase–diorite et les métavolcanites. Les décalages des réflecteurs sont corrélés avec les failles cartographiées à la surface et ils révèlent l'existence d'une structure d'effondrement potentiellement intéressante pour l'exploration minière. [Traduit par la rédaction]