The Slave Province is a relatively small Late Archean craton that exhibits distinctive rock associations and structures. By comparison with the much larger Superior Province, differences are evident in (i) the abundance of sedimentary versus volcanic rocks and of felsic versus mafic volcanic rocks; (ii) the greater evidence for sialic basement; (iii) the higher proportion of more evolved potassium-rich granite; (iv) the type, setting, and timing of gold and base-metal mineralization; and (v) a regional zonation of gold deposits that seems to be a unique feature of the Slave Province. Contrasts in structure are also significant: the large-scale linear belts and boundaries (sutures?) that characterize the Superior Province have no obvious counterpart in the Slave Province. Despite some similarities with other Archean cratons, the distinct features of the Slave Province are important, for they imply that no single Archean craton should be used to develop a universal paradigm for the genesis and tectonic evolution of Archean crust.

La province des Esclaves représente un craton, relativement petit, datant de l'Archéen tardif, qui se distingue par ses associations lithologiques et ses structures. Une comparaison avec la province de Lac Supérieur, beaucoup plus grande, permet de saisir les différences telles : (i) l'abondance des roches sédimentaires versus les roches volcaniques et des volcanites felsitiques versus trafiques; (ii) les indices d'une plus grande affinité pour un socle sialique; (iii) la proportion plus grande de granite riche en potassium mieux différencié; (iv) la minéralisation aurifère et de métaux de base diffère par le style, le mode et la période de la formation des dépôts; et (v) la zonation régionale des gîtes d'or qui semble particulière à la province des Esclaves. Les contrastes dans les structures sont également significatifs : les zones linéaires à grande échelle et les frontières (sutures?) qui caractérisent la province du lac Supérieur apparaissent absentes dans la province des Esclaves. Quoiqu'il existe certains traits communs aux cratons archéens, les particularités qui sont propres à la province des Esclaves sont significatives, car elles impliquent que l'on ne doit pas référer à l'existence d'un craton unique à l'Archéen pour modéliser la genèse et l'évolution tectonique de la croûte archéenne. [Traduit par la rédaction]