The western metamorphic belt of the British Columbia – Alaska coastal orogen consists of lithostratigraphic units assigned to the Taku terrane and the Gravina sequence. On Revillagigedo Island and Cleveland Peninsula in the Ketchikan quadrangle of southeastern Alaska, greenschist- and amphibolite-grade schists of the western metamorphic belt are intruded by mid-Cretaceous tonalite and leucotonalite plutons and sills. A number of these igneous bodies are spatially associated with northwest-trending shear zones developed along thrust faults that formed during the main phase of metamorphism of the schists. Observations of field relations and structural fabric in the igneous rocks and the country-rock schist show the following: (i) Along the southern shore of Revillagigedo Island, the Moth Bay pluton was emplaced along a shear zone. Magmatic and submagmatic flow foliation in the southern border zone of the pluton parallels foliations in the sheared country rock; rocks in the interior of the pluton are generally unfoliated. (ii) At Carroll Point a group of sills intrude along the same shear zone. In some of the sills, tabular plagioclase phenocrysts are oriented parallel to the shear fabric. (iii) Foliation-parallel sills lie within a shear zone that separates Gravina sequence and Taku terrane rocks at Point Francis on Cleveland Peninsula. Older sills within the shear zone are deformed, and younger intrusions are unfoliated and cut across the fabric. Based on these and similar observations elsewhere in the area, we suggest the mid-Cretaceous tonalite and leucotonalite magmas in the Ketchikan quadrangle intruded during the regional compressional deformation that formed the shear zones.

La ceinture métamorphique occidentale de l'orogène côtier de la Colombie-Britannique et de l'Alaska est formée d'unités lithostratigraphiques assignées au terrane de Taku et à la séquence de Gravina. Sur l'île de Revillagigedo et la péninsule de Cleveland, dans le quadrilatère de Ketchikan du sud-est de l'Alaska, des plutons et des filons-couches de tonalite et de leucotonalite sont injectés dans les schistes verts et les schistes de degré des amphibolites de la ceinture métamorphique occidentale. Un certain nombre de ces corps intrusifs sont spatialement associés à des zones de cisaillement de direction nord-ouest, développées le long des failles de chevauchement créés durant la phase culminante du métamorphisme aboutissant aux schistes. L'étude des relations de terrain et de la fabrique structurale dans les roches ignées et des schistes formant la roche encaissante démontre que (i) sur la rive sud de l'île de Revillagigedo, le pluton de Moth Bay fut mis en place le long d'une zone de cisaillement. La foliation d'écoulement magmatique et submagmatique en bordure sud du pluton est parallèle aux foliations présentes dans la roche encaissante cisaillée, les roches qui occupent l'intérieur du pluton sont généralement nonfoliées. (ii) À Carroll Point, un groupe de filons-couches sont injectés le long de la même zone de cisaillement. Dans certains de ces filons-couches, les phénocristaux tabulaires de plagioclase sont orientés parallèles à la fabrique de cisaillement, (iii) À Point Francis sur la péninsule de Cleveland, les filons-couches parallèles à la foliation sont localisés à l'intérieur de la zone de cisaillement qui sépare la séquence de Gravina d'avec les roches du terrane de Taku. Les filons-couches les plus anciens dans la zone de cisaillement sont déformés, les intrusions les plus jeunes ne sont pas foliées et elles recoupent la fabrique. Ces observations, étayées par d'autres observations analogues faites ailleurs dans la région, suggèrent que la mise en place des magmas tonalitique et leucotonalitique dans le quadrilatère de Ketchikan a eu lieu durant la phase de déformation régionale, en régime de compression, qui a créé les zones de cisaillement. [Traduit par la rédaction]