Abstract

Secular variations in surface gravity (ġ) over Canada are dominated by the Late Wisconsin deglaciation signal. Theoretical modelling of this deglaciation shows that the maximum values for ġ are to be expected around Hudson Bay. Using the JILA-2 absolute gravity apparatus of the Geological Survey of Canada, it should be possible to determine ġ at three sites near Hudson Bay by about 1993 and at more sites soon afterward. Secular rates of the ongoing postglacial-adjustment process will soon be determined at inland sites where no contemporary rates have been available.

Les variations séculaires de la pesanteur en surface (ġ) dans tout le Canada sont dominées par le signal de la déglaciation du Wisconsinien tardif. Une modélisation théorique de cette déglaciation montre que les valeurs maximales de ġ devraient se trouver autour de la baie d'Hudson. En utilisant l'appareil de mesure de la pesanteur absolue, JILA-2, de la Commission géologique du Canada, il devrait être possible de déterminer ġ à trois sites près de la baie d'Hudson vers 1993, et à d'autres sites peu de temps après. Les taux séculaires du processus en cours de l'adjustement postglaciaire seront bientôt déterminés sur des sites à l'intérieur des terres où les taux contemporains ne sont pas encore connus. [Traduit par la rédaction]