Abstract

A group of related mafic dykes is present along the eastern shore of Nova Scotia from Halifax to Country Harbour. The dykes are generally vertical, strike about 150°, and have an abundance of carbonate, apatite, and hydrous mafic minerals, indicating that the dykes may have formed from an alkaline (lamprophyric) magma. They postdate the Acadian folding of the Cambro-Ordovician Meguma Group metasedimentary rocks but predate Carboniferous faulting. Abundant exotic gneissic and (meta)plutonic xenoliths, representing probable pre-Meguma Group rocks, are found in half of the presently known dykes.The dykes may have formed in a regional tensional field during a shearing event synchronous with docking between the Meguma and Avalonian terranes or in a more local radial stress field around an igneous body, such as the Bog Island Lake or Ten Mile Lake diatreme in the Liscomb Complex. Similar ages suggest that the dykes may be related to the intrusion of the Devono-Carboniferous granites of the Musquodoboit batholith.

Un groupe de dykes mafiques apparentés affleurent le long de la côte orientale de la Nouvelle-Écosse entre Halifax et Country Harbour. L'attitude des dykes est généralement verticale, leur direction est autour de 150° et ils ont beaucoup de carbonate, apatite et minéraux mafiques hydroxylés: le magma parental devait être alcalin (lamprophyrique). Leur mise en place est postérieure à la déformation acadienne des roches métasédimentaires cambro-ordoviciennes du Groupe de Meguma mais antérieure à la formation des failles carbonifères. De nombreux xénolites de roches gneissiques et (méta)plutoniques, représentant probablement des roches plus anciennes que celles du Groupe de Meguma, sont observés dans la moitié des dykes connus présentement.Les dykes se sont probablement formés dans un régime de tension régionale durant un événement de cisaillement contemporain au collage des terranes de Meguma et d'Avalon ou dans un champ de contraintes radiales autour d'un corps igné comme le diatrème de Bog Island Lake ou de Ten Mile Lake dans le complexe de Liscomb. Les âges similaires des dykes et des granites dévono-carbonifères du batholite de Musquodoboit suggèrent une mise en place des dykes reliée à cette intrusion granitique. [Traduit par la revue]