Published U–Pb geochronological, geological, and petrochemical data suggest that there are late Archean ensialic greenstone belts (GB) (Michipicoten GB and possibly the northern Abitibi GB), ensimatic greenstone belts (southern Abitibi GB and Batchawana GB), and possibly a transitional ensimatic–ensialic greenstone belt (Swayze GB) in the central Superior Province. This lateral crustal variability may preclude simple correlation of the Michipicoten GB and its substrata, as exposed in the Kapuskasing Uplift, with that of the southern Abitibi GB. Furthermore, this lateral variability may have determined the locus of the Kapuskasing Uplift. Therefore, although the Kapuskasing Uplift provides a useful general crustal model, alternative models of crustal structure and tectonics for the southern Abitibi GB warrant examination.Thrusting of a juvenile, ensimatic southern Abitibi GB over a terrane containing evolved crust is consistent with (i) the structural style of the southern Abitibi GB; (ii) juvenile southern Abitibi GB metavolcanic rocks intruded by rocks having an isotopically evolved, older component; and (iii) Proterozoic extension that preserved low-grade metavolcanic rocks within the down-dropped Cobalt Embayment, which is bounded by higher grade terranes to the east and west.

Les études publiées qui décrivent la géologie et qui rapportent les données pétrochimiques et géochronologiques U–Pb suggèrent qu'il y a dans la partie centrale de la province du Lac Supérieur des zones de roches vertes (ZRV) ensialiques d'âge archéen tardif (ZRV de Michipicoten et possiblement ZRV d'Abitibi nord), des zones de roches vertes ensimatiques (ZRV d'Abitibi sud et ZRV de Batchewana) et possiblement une zone de roches vertes transitionnelle ensimatique–ensialique (ZRV de Swayze). Ces changements latéraux dans la croûte tendent à écarter toute corrélation simple de la ZRV de Michipicoten et de son substratum, exposés dans le soulèvement de Kapuskasing, avec la ZRV d'Abitibi sud. D'autre part, cette variabilité latérale peut contribuer à préciser le lieu du soulèvement de Kapuskasing. Donc, même si le soulèvement de Kapuskasing fournit un modèle utile de la croûte générale, l'effort pour rechercher d'autres modèles de la structure crustale et du tectonisme est amplement justifié.Le chevauchement d'une ZRV d'Abitibi sud, juvénile et ensimatique, sur un terrain formé d'une croûte évoluée est en accord avec (i) le style structural de la ZRV d'Abitibi sud; (ii) le caractère juvénile des roches métavolcaniques de la ZRV d'Abitibi sud recoupées par des roches isotopiquement évoluées et avec une composante plus ancienne; et (iii) une extension au Protérozoïque qui a permis la préservation des roches métavolcaniques de faible degré dans la baie de Cobalt affaissée, laquelle est délimitée à l'est et à l'ouest par des terrains métamorphiques de haut degré. [Traduit par la revue]