The maximum Holocene extent of glaciers in the study area is marked by late Neoglacial (Little Ice Age) terminal moraines. Moraine stratigraphy and 14C dates from a small number of sites suggest that glacier advance, almost as extensive as that of the late Neoglacial, occurred about 2500 14C years BP, and that late Neoglacial advance began well before 770 14C years BP (or the thirteenth century A.D.); glacier termini then stood close to the position of the climax moraines for several centuries. Dates of stabilization of end moraines at 16 glaciers were determined by dendrochronology, with tree-ring counts corrected for sampling errors and ecesis. Most terminal moraines date from 1860 to 1900. Many recessional moraines were formed between 1900 and 1940, coincident with a regionally documented phase of cooler and wetter climate. The proposed chronology is similar to results from elsewhere in the Canadian Cordillera.

L'extension maximale des glaciers durant l'Holocène dans la région étudiée est marquée par des moraines frontales du Néoglaciaire tardif (Petit âge glaciaire). La stratigraphie des moraines et les dates au 14C indiquent une progression des glaciers d'étendue comparable à celle du Néoglaciaire tardif; elle est apparue environ 2500 années 14C BP et l'avancée au Néoglaciaire tardif a débuté bien antérieurement à 770 années 14C BP (ou treizième siècle A.D.); le front des glaciers est demeuré durant plusieurs siècles proche du lieu de l'édification culminante des moraines. Les dates de stabilisation des moraines frontales de 16 glaciers ont été déterminées par dendrochronologie, en comptant les anneaux de croissance des arbres et en appliquant une correction pour les erreurs d'échantillonnage et d'écésis. La majorité des moraines frontales ont fourni des âges entre 1860 et 1900. Les moraines de retrait se sont formées entre 1900 et 1940, période qui coîncide avec l'enregistrement d'une phase de refroidissement régional et un climat plus humide. La chronologie proposée ici est en accord avec les résultats obtenus dans d'autres régions de la Cordillère canadienne. [Traduit par la revue]