The distribution of gold has been examined in sub-seafloor stockworks from two sections of hydrothermally altered oceanic crust beneath the axial zones of fossil spreading centers. Deep Sea Drilling Project hole 504B (Leg 83) contains a narrow zone of stockwork-like sulfides in 6 Ma old basalt from the transition zone between sheeted dikes and overlying pillow lavas (910–928 m). Mineralization occurred as a result of local mixing between ascending hydrothermal fluids (350 °C) and seawater that penetrated the top of the dike section. Previous studies indicate that a significant amount of gold was leached from the sheeted dikes during high-temperature greenschist-facies alteration, but mineralized wall rock in the transition zone is not substantially enriched in gold. Sulfide concentrates from the narrow stockwork average 26 ppb Au, and one sample of As-rich pyrite from a quartz-epidote breccia contains 100 ppb Au. Cyprus Custal Study Project hole CY-2a contains an equivalent section of altered Cretaceous pillow lavas from the Troodos Ophiolite but includes a near-surface stockwork from the ore zone of the Agrokipia B deposit. The combined effects of hydrothermal metasomatism and regional metamorphism are represented by zeolite facies mineralogy above the ore zone (0–154 m), intense silicification and argillic alteration within the stockwork (154–300 m), and propylitic alteration at depth (300–400 m). The sheeted dikes below 400 m are altered uniformly to greenschist-facies mineralogy. Extensive sulfide mineralization in the pillow lavas occurred within a few hundred metres of the seafloor in response to a steep thermal gradient caused by mixing of high-temperature fluids with cold seawater. Pyrite from the stockwork ore contains up to 480 ppb Au and averages 160 ppb Au. A narrow zone of quartz-sulfide veinlets also occurs at the pillow–dike transition. Two samples of As-rich pyrite (up to 0.75 wt.% As) from this zone contain 980 ppb Au, but gold contents in fracture-filling and disseminated pyrite throughout most of the transition zone and sheeted dikes are < 20 ppb Au.Despite local enrichment within specific sulfide phases, deep sub-seafloor mineralization does not appear to have been an important sink for gold in either CY-2a or 504B. At higher levels in the crust, as in Agrokipia B, the locus and extent of mixing may be important controls on the intensity of mineralization and the deposition of gold within near-surface stockworks. Without an effective means of interrupting the flow of high-temperature fluids to vents on the seafloor, gold may be carried through the upflow zone at the time when high-temperature stockworks are forming.

La distribution de l'or dans des stockworks de sous-plancher océanique a été examinée dans deux coupes de croûte océanique, hydrothermallement altérées, sous les zones axiales d'anciens centres d'ouverture océanique. Le forage Deep Sea Drilling Project 504B (Leg 83) recoupe une zone étroite de sulfures, de type stockwork, incorporée dans un basalte âgé de 6 Ma et localisée dans la zone de transition entre le complexe filonien et les laves en coussins (910–928 m). La minéralisation est le résultat d'un mélange local entre les fluides hydrothermaux ascendants (350 °C) et l'eau de mer qui a pénétré la partie supérieure du complexe filonien. Les études antérieures indiquent qu'une quantité de l'or complexe filonien a été lessivée durant la phase d'altération de degré faciès des schistes verts haute température, mais la roche encaissante dans la zone de transition n'a pas été substantiellement enrichie en or. Les concentrés de sulfures extraits du stockwork étroit contiennent en moyenne 26 ppb Au, et un échantillon de pyrite arsénifère d'une brèche à quartz et épidote contient 100 ppb Au. Le forage Cyprus Crystal Study Project CY-2a traverse des roches équivalents aux laves en coussins altérées d'âge crétacé de l'Ophiolite de Troodos, mais il recoupe aussi un stockwork, près de la surface, de la zone de minerai du gîte Agrokipia B. Les effets combinés du métasomatisme hydrothermal et du métamorphisme régional sont représentés par un faciès à zéolite localisé au-dessus de zone minéralisée (0–154 m), par une silicification intense et une altération argilique à l'intérieur du stockwork (154–300 m), et une altération propylitique à une plus grande profondeur (300–400 m). Les roches du complexe filonien sous les 400 m sont altérées uniformément dans le faciès des schistes verts. La minéralisation en sulfures largement disséminée dans les laves en coussins est présente dans les quelques centaines de mètres sous le plancher océanique, elle résulte d'un gradient thermique abrupt provoqué par le mélange des fluides de haute température avec l'eau de mer froide. La pyrite associée au minerai dans le stockwork peut contenir jusqu'à 480 ppb Au, la moyenne est 160 ppb Au. Une zone étroite de veinules de quartz-sulfures apparaît également dans la transition laves en coussins – complexe filonien. Deux échantillons de pyrite asénifère (jusqu'à 0,75%/poids As) de cette zone contiennent 980 ppb Au, mais les teneurs en or dans le matériau de remplissage de fracture et dans la pyrite disséminée au travers la majeur partie de la zone de transition et du complexe filonien sont < 20 ppb Au.En dépit d'un enrichissement local dans certaines phases spécifiques de sulfures, la minéralisation du sous-plancher océanique ne semble pas avoir été accompagnée d'une importante concentration d'or dans CY-2a ou 504B. À des niveaux plus élevés dans la croûte, comme dans Agrokipia B, le lieu et l'intensité du mélange ont probablement joué un rôle important sur la quantité de la minéralisation et la précipitation d'or dans les stockworks situés près de la surface. En l'absence d'un mécanisme efficace de blocage de la montée des fluides hydrothermaux de haute température vers les évents du plancher océanique, l'or a pu être transporté dans la zone d'ascension des fluides au moment de la formation des stockworks de haute température. [Traduit par la revue]