The eastern Cascades foldbelt is one of three structural domains lying within the complex collision zone between the Insular and Intermontane composite terranes in northern Washington and southern British Columbia. The foldbelt resides between the high-grade metamorphic backbone of the Cascade orogen on the west and rocks of the composite Intermontane terrane to the east. It encompasses the stratigraphically coherent, basalt-floored Jura–Cretaceous Methow basin as well as more chaotically disposed Permian–Jurassic oceanic rocks of the Hozameen terrane. Methow basin rocks are thought to have been sutured above the oceanic rocks prior to the middle Cretaceous contractional episode described in this report.Based on the analysis presented herein, between ca. 100 and 88 Ma the rocks in the foldbelt underwent shortening in an east-northeast – west-southwest direction by 50 km or more, largely by displacement on the east-vergent Jack Mountain – Chuwanten thrust system. The early stages of contraction occurred by the process of tectonic wedging, whereby rocks of the Hozameen terrane and western Methow basin translated eastward by delaminating eastern Methow basin strata along west-vergent thrusts. In later stages of shortening, the tectonic wedge became inactive and was carried piggyback atop the east-vergent Cascade Crest and Chuwanten faults.Presently available geochronologic data indicate overlap in the time periods during which eastern and western Cascades foldbelts were deforming and the Cascade metamorphic core was undergoing amphibolite-facies regional metamorphism. Therefore, contraction of rocks in the eastern foldbelt was an important product of the middle Cretaceous orogeny in the Cascades and must be considered in any regional tectonic model for orogenesis. The eastern foldbelt clearly accommodated substantially less shortening than the western foldbelt and is herein proposed to be a backthrust system in the rear of the predominantly west-vergent Cascade orogen.

La zone de plissements des Cascades orientales représente un des domaines structuraux à l'intérieur de la zone complexe de collision, entre les terranes composites insulaire et intermontane, dans le nord de l'état de Washington et le sud de la Colombie-Britannique. La zone de plissements se situe entre la coeur métamorphique de degré élevé de l'orogène des Cascades à l'ouest et les roches du terrane composite d'intermontane à l'est. Elle entoure les domaines stratigraphiquement homogènes du bassin de Methow, à fond basaltique, d'âge jurassique–crétacé, et aussi les roches océaniques de stratigraphie plus hétérogène, d'âge permo-jurassique du terrane d'Hozameen. Les roches du bassin de Methow apparaissent avoir été suturées au-dessus des roches océaniques, avant l'épisode de contraction du Crétacé moyen décrit dans le présent article.Les résultats de la présente étude indiquent qu'il y a approximativement 100 à 88 Ma, les roches dans la zone du plissements subissaient un raccourcissement dans la direction est-nord-est – ouest-sud-ouest de 50 km ou plus, dû en majeure partie à des déplacements dans le système de chevauchements de Jack Mountain – Chuwanten de vergence orientale. Les premières phases de contraction sont le résultat d'un coinçage tectonique, alors que les roches du terrane d'Hozameen et de la partie occidentale du bassin de Methow translataient vers l'est par la délamination des strates de la partie orientale du bassin de Methow, le long de chevauchements de vergence ouest. Durant les derniers stages de recourcissement, le coin tectonique est passé inactif et fut transporté sur les failles de Cascade Crest de vergence est et de Chuwanten.Les données géochronologiques actuellement disponibles indiquent un recouvrement des périodes de temps durant lesquelles les zones de plissements des Cascades orientales et occidentales furent déformées et de l'altération métamorphique dans le faciès des amphibolites du coeur des Casades. Par conséquent la contraction des roches de la zone orientale résulte principalement de l'orogenèse du Crétacé moyen dans les Cascades, laquelle doit être prise en considération dans tout modèle tectonique d'orogenèse. Le raccourcissement absorbé dans la zone de plissements orientale fut nettement et substantiellement inférieur à celui dans la zone de plissements occidentale, il est donc proposé que la zone orientale est un système de rétro-charriage à l'arrière de l'orogène des Cascades principalement de vergence ouest. [Traduit par la revue]