Abstract

The left half of a tetrapod lower jaw, from the Parrsboro Formation (Pennsylvanian, Westphalian A) of Nova Scotia, is preserved as a natural mold in a sandstone. Most of the features of this lower mandible are primitive for tetrapods or non-ichthyostegalian tetrapods. Although the presence of an adsymphysial tooth plate in this specimen is regarded as the retention of an osteolepiform feature, the tusk and replacement pit on this dermal bone may be unique to this taxon. The poor preservation of the lower jaws associated with some previously described Paleozoic tetrapods, together with the unique features in other early tetrapod jaws, precludes the reference of this mandible to any known tetrapod taxon.

La moitié gauche de la mâchoire inférieure d'un tétrapode, provenant de la Formation de Parrsboro (Pennsylvanien, West-phalien A) de Nouvelle-Écosse, est préservée dans un grès sous forme d'un moule naturel. Les caractéristiques dominantes de cette mandibule inférieure indiquent un stade primitif pour les tétrapodes ou les tétrapodes non-ichthyostégaliens. Quoique la présence d'une plaque dentaire adsymphysiale dans ce spécimen soit considérée comme la conservation d'une particularité des ostéolépiformes, la dent et la cavité de remplacement de cet os dermique pourraient être exclusives à ce taxon. La piètre conservation des mâchoires inférieures associées à certains tétrapodes paléozoïques décrits antérieurement, au regard des particularités exclusives de d'autres mâchoires de tétrapodes précoces, éliminent toute assignation valable de cette mandibule à un taxon connu de tétrapodes. [Traduit par la revue]