Two different categories of experiments were undertaken to determine the significance of humic substances in the chemical transport of gold. The experiments of the first category were designed to study Au(Cl)4 reduction by humic acid at pH 3.5, which is consistent with the formation of this ion in sulfide oxidation zones. These experiments were repeated with denaturated humic acid (obtained by heating in an acid medium). The results show that Au(Cl)4 is reduced by humic acid to an unstable colloid, but not by denaturated humic acid. The purpose of the second category of experiments was to study gold solubility in various organic materials: humic acid, fulvic acid, and potassium humate. Solutions of these substances and demineralized water (the latter served as the reference point) were placed in contact with metallic gold for 1 month at pH 7, the common pH in surface environments. The data indicate an increase in gold solubility according to the following order: humic acid < fulvic acid < potassium humate. A two-step gold chemical-transport mechanism for surface environments is proposed on the basis of our results. In the first step, unstable colloidal gold is formed from inorganic complexes produced in the sulfide oxidation zones (zones with acidic pH). After full oxidization, the pH moves to the normal value, causing the dissociation of functional groups in humic substances. In the second step, these humic substances, through the dissociated functional groups, could form organo-metallic complexes with gold, ensuring gold dispersion in surface environments. [Journal Translation]

Afin d'évaluer le rôle des substances humiques dans le transport chimique de l'or, deux catégories d'expériences en laboratoire ont été réalisées. Les expériences de la première catégorie visaient à examiner la réduction de Au(Cl)4 par l'acide mimique à un pH de 3,5, lequel est consistant avec la formation de cet ion dans les zones d'oxydation des sulfures. Ces expériences ont été répétées avec de l'acide mimique dénaturé (obtenu par un chauffage en milieu acide). Les résultats démontrent que Au(Cl)4 est réduit par l'acide mimique en un colloïde instable, mais non par l'acide humique dénaturé. Les expériences de la deuxième catégorie visaient à étudier la solubilisation de l'or par divers matériaux organiques : acide humique, acide fulvique et humate de potassium. Des solutions de ces substances ainsi que de l'eau déminéralisée, ce dernier solvant servant de point de référence, ont été placées en contact avec de l'or métallique pendant 1 mois à pH 7, un pH commun aux environnements de surface. Les résultats indiquent un accroissement de la solubilisation de l'or par ces matériaux organiques selon l'ordre suivant : acide humique < acide fulvique < humate de potassium. Basé sur nos résultats, un mécanisme de transport chimique de l'or impliquant deux étapes est proposé pour les environnements de surface. Dans une première étape, des colloïdes instables d'or seraient formés à partir des complexes inorganiques dégagés dans les zones d'oxydation des sulfures (zones au pH acide). Après oxydation complète, le pH s'approcherait de la normale, provoquant la dissociation des groupes fonctionnels de substances humiques. Dans une deuxième étape, ces substances humiques, par l'entremise de leurs groupes fonctionnels dissociés, formeraient des complexes organométalliques avec l'or, lesquels assureraient la dispersion de ce métal dans les environnements de surface.