Abstract

In the Bousquet mining district, metamorphosed volcanic rocks of the Blake River Group (BRG) exhibit discrete strain features resulting from three generations of structures—D1, D2, and D3. Deformation D1 formed an east–west-trending, subvertical, penetrative schistosity that is coplanar with the axial plane of associated folds. This foliation contains a linear fabric plunging steeply westward, and mineral lineations are subparallel to fold axes and to intersection lineations.Defomations D2 and D3 formed a crenulation cleavage and a set of conjugate kink bands, respectively. The cleavage is oriented east–northeast, and the kink bands are oriented northeast–southwest and northwest–southeast. Both deformations distorted earlier-formed structures to a minor extent. A conjugate set of minor strike-slip faults with orientations similar to the kinks are the youngest structures found in BRG rocks.The volcanic sequence is composed of two lithotectonic domains juxtaposed along fault-related contacts. Each domain exhibits distinctive strain features attributed mainly to a broad network of anastomosing faults. This network of faults disrupted strata and destroyed many internal stratigraphic features, especially in domain 2; it relates to late stages of D1.Domain 1, occupying the northern half of the BRG in the mine area, represents a zone of weakly sheared tholeiitic basalts 750 m thick and is overlain by 150 m of felsic volcaniclastic rocks. Primary textures and structures indicate that this domain forms a south-facing homoclinal succession.Domain 2 is characterized by a strongly strained, 500 m wide belt of anastomosing faults adjacent to the southern margin of domain 1. Narrow bands of schist, mylonite, and phyllonite straddle fault zones and surround less-deformed, lozenge-shaped blocks of metamorphosed volcanic and (or) volcaniclastic rocks.The lack of syngenetic structures and textures, together with intense faulting and transposition, restricts stratigraphic correlations throughout the BRG as well as correlations between this volcanic succession and the adjacent sedimentary units. Structural evidence presented here complicates the original stratigraphic scheme commonly applied to volcano-sedimentary assemblages in the Rouyn–Val D'Or area. It is proposed that faulting is responsible for the spatial distribution of lithologies previously interpreted as resulting from folding phenomena in the Bousquet mining district. Gold mineralization is concentrated in bands of deformed rocks in the fault zones of domain 2 at the Bousquet mine.

Dans le district minier de Bousquet, les roches volcaniques métamorphisées du Group de Blake River (GBR) exhibent des caractéristiques de déformation résultant de la superposition de trois générations de structures—D1, D2 et D3. La déformation D1 correspond à une schistosité pénétrante, subverticale et orientée est–ouest laquelle est coplanaire avec le plan axial des plis associés. Cette foliation contient une fabrique linéaire fortement inclinée vers l'ouest et les linéations minérales sont subparallèles aux axes de plis et aux linéations d'intersection.Les structures D2 et D3 correspondent respectivement à un clivage de crénulation et à un réseau de kink-bands conjugués. Le clivage est orienté est–nord-est et les kink-bands sont orientés nord-est–sud-ouest et nord-ouest–sud-est. Les deux surfaces planaires déforment légèrement les structures plus anciennes. Les plus jeunes structures établies dans le GBR consistent en un réseau conjugué de failles mineures à rejet directionnel avec des orientations analogues à celles de kinks.La séquence volcanique est composée de deux domaines lithotectoniques juxtaposés le long de contact de failles. Chaque domaine montre des caractéristiques de déformation distinctes attribuées principalement à un large réseau de failles anastomosées. Ce réseau de failles disloque les strates et détruit plusieurs caractéristiques stratigraphiques internes, particulièrement dans le domaine 2, et est relié aux stades tardifs de D1.Le domaine 1, occupant la demie nord du GBR dans la région de la mine, représente une zone de basaltes tholéiitiques faiblement cisaillés mesurant 750 m d'épaisseur, et surmontée par 150 m de roches volcanoclastiques felsiques. Les textures et les structures primaires indiquent que ce domaine forme une succession homoclinale faisant face au sud.Le domaine 2 est caractérisé par une ceinture de failles anastomosées de 500 m de largeur, fortement déformée et adjacente à la bordure sud du domaine 1. D'étroites bandes de schiste, mylonite et phyllonite chevauchent les zones de failles et entourent les blocs en forme de losange composés de roches volcanoclastiques et (ou) volcaniques moins déformées.Le manque de structures et de textures syngénétiques avec l'intense transposition et les failles, restreint les corrélations stratigraphiques à travers le GBR aussi bien que les corrélations entre cette succession volcanique et les unités sédimentaires adjacentes. Les évidences structurales présentées ici compliquent le schème stratigraphique original communément appliqué pour les assemblages volcano-sédimentaires de la région de Rouyn–Val d'Or. Il est proposé que la présence de failles est responsable de la distribution spatiale des lithologies, laquelle était auparavant interprétée comme un phénomène de plissement dans le district minier de Bousquet. La minéralisation aurifère est concentrée dans les bandes de roches déformées dans la zone de failles du domaine 2 à la mine Bousquet.