This paper reviews previous field research on the paleomagnetism of volcanics in Iceland at localities whose age is presumed to span the Brunhes–Matuyama chron boundary. Additional mapping and laboratory measurements are presented from three localities of late Quaternary reverse-to-normal transitions. At two, Tjörnes in north Iceland and Eyjafjöll in south Iceland, the identity of the transition is confirmed by K–Ar dating. At Tjörnes and at Ingólfsfjall in southwest Iceland, short-period variations of the paleomagnetic field are demonstrated to be useful in stratigraphic mapping.

Nous passons en revue les travaux de terrain sur le paléomagnétisme des roches volcaniques de l'Islande réalisés à des localités dont l'âge est sensé définir la frontière chronologique de Brunhes–Matuyama. Une cartographie plus détaillée et de nouvelles mesures de laboratoire sont présentées ici pour ces localités marquées par les transitions inverses–normales au Quaternaire tardif. À deux endroits (Tjörnes dans le nord de l'Islande et Eyjafjöll dans le sud de l'Islande), l'âge K–Ar de la transition est identique. À Tjörnes et à Ingólfsfjall et dans le sud-ouest de l'Islande, il est démontré que les variations des périodes courtes du champ paléomagnétique sont utiles en cartographie stratigraphique. [Traduit par la revue]