Abstract

The oxygen and carbon isotopic composition of the carbonates of the Upper Silurian Salina formation of the Michigan Basin was investigated to aid in interpretation of depositional environments.13C results indicate that a change from generally anoxic bottom conditions to oxic conditions occurred during deposition of the B evaporite unit. The organic-rich A carbonate units were deposited in a shallow-water, evaporitic setting, most likely adjacent to a sabkha-type environment. A positive water balance maintained the anoxic conditions and buffered the carbon isotopes.Above the B evaporite, the isotopic composition suggests that the development of a similar depositional environment, a subaerial prograding sabkha, occurred over wide areas of the basin.18O results support the conclusion that Silurian oceans were depleted in 18O with respect to modem oceans by 5–6‰.

La composition isotopique de l'oxygène et du carbone des carbonates de la formation de Salina, d'âge silurien tardif, du bassin de Michigan a été étudiée dans le but de mieux connaître les milieux de sédimentation.Les données sur le 13C révèlent que durant l'épisode de sédimentation de l'unité d'évaporite B, il s'est effectué au fond du bassin un passage de conditions généralement anoxiques à des conditions oxiques. Les unités de carbonate riches en matière organique furent sédimentées sous une mince tranche d'eau, dans un contexte évaporitique, et probablement à proximité d'un milieu de type sebkha. Un certain équilibre hydrique a maintenu les conditions anoxiques et la concentration des isotopes du carbone constante.Au-dessus de l'évaporite B, la composition isotopique suggère un développement sur de grandes régions du bassins d'un milieu de sédimentation similaire, soit une sebkha subaérienne prograde.Les résultats des analyses de 18O corroborent la conclusion que les océans au Silurien étaient appauvries en 18O de 5 à 6‰ par rapport aux océans actuels. [Traduit par la revue]