Aerial photography (1948–1985) and field investigations are used to reconstruct recent ice-front fluctuations for 27 glaciers (size range 0.63–17.9 km2) in the Premier Range, British Columbia. Rapid rates of frontal recession between ca. 1930 and the mid-fifties were followed by glacier readvance at many sites, culminating in the 1973–1976 period, when 90% of the monitored ice fronts were either advancing (68%) or stable. Maximum downvalley advance was about 0.5 km (median ~90 m), and 14 glaciers formed new terminal or lateral moraine ridges between 1970 and 1985. Nine of these postdate 1976; one is dated to the 1980–1981 winter using tree rings. The glacial advance is attributed to significant mass-balance changes inferred from periods of increased winter precipitation (ca. 1951–1976) and low summer temperatures (1954–1968) measured at Valemount. Warmer summers and reduced winter precipitation after 1976 account for the slight recession of ice fronts from maximum downvalley positions in the last few years.

L'étude des photographies aériennes prises entre 1948 et 1985 et les travaux de terrain ont servi à reconstruire les fluctuations récentes du front de 27 glaciers (dimension de 0,63–17,9 km2) dans les chaînons Premier, en Colombie-Britannique. Les taux rapides de retrait du front des glaciers entre 1930 et le milieu des années cinquante ont fait place en plusieurs endroits à des progressions glaciaires et dont l'apogée fut durant la période 1973–1976, où 90% des fronts de glaciers sous étude étaient soit en progression (68%) ou soit en position stable. La progression maximale en direction aval était de 0,5 km (médiane ~90 m), et 14 glaciers ont formé de nouvelles crêtes de moraines terminales ou latérales entre 1970 et 1985. Parmi elles, neuf étaient plus récentes que 1976, et une d'elles a été datée de l'hiver 1980–1981 au moyenes des cercles de croissance des arbres. La progression glaciaire est attribuée à des changements significatifs de l'équilibre des masses déduites des périodes d'accroissement de précipitation en hiver (ca. 1951–1976) et de basses températures en été (1954–1968) qui ont été mesurées à Valemount. Les étés plus chauds et la précipitation réduite durant les hivers après 1976 expliquent le faible retrait au cours des dernières années du front des glaciers de leurs positions maximales en aval des vallées. [Traduit par la revue]