Abstract

The Cobequid–Chedabucto fault system of the Canadian Appalachians is a major anastomosing fault system over 300 km in length. It separates the Meguma Terrane of southern Nova Scotia from the Avalon Terrane to the north. These terranes are distinct tectonic and lithological entities in the Appalachian Orogen. Two areas at either end of this fault system have been examined in detail to determine the sense and history of offset along it. Both areas are situated on major component fault zones of the system, and both exhibit structures due to early intense ductile shearing that are overprinted by semi-brittle to brittle structures caused by later faulting. Along the eastern Chedabucto fault zone (area A), ductile structures were examined. This area is characterized by the progressive development of S–C textures and shear bands, rotated syntectonic porphyroblasts, and asymmetric minor folds, features indicative of and caused by ductile shearing. Along the western Cobequid fault zone (area B), semi-brittle and brittle structures were studied. A distinctive asymmetric geometrical package of faults, self-similar at a variety of scales, is developed throughout this part of the fault system. Ductile and brittle displacement sense (kinematic) indicators at both sites indicate a protracted history of dextral strike-slip movement. No evidence was observed for major sinistral movement.

Le système de failles Cobequid–Chedabucto des Appalaches canadiennes est un important système de failles anastomosées s'étalent sur une longueur de plus de 300 km. Il sépare le terrane de Meguma du sud de la Nouvelle- Écosse d'avec le terrane d'Avalon au nord. Ces terranes sont des entités tectoniques et lithologiques distinctes dans l'orogène appalachien. Deux régions localisées à chaque extrémité de ce système de failles ont été étudiées en détail pour déterminer le sens et restituer l'histoire des déplacements le long de ce système de failles. Les deux régions sont situées sur des zones importantes du système, et les deux exhibent des structures dues à un intense cisaillement ductile surimpressionnées par des structures semi-cassantes à cassantes créées posterieurement par des failles. Des structures ductiles ont été examinées le long de la zone de failles de Chedabucto à l'est (région A). Cette région est caractérisée par un développement progressif de textures S–C et de bandes de cisaillement, par des porphyroblastes syntectoniques ayant subi une rotation et par des plis mineurs asymmétriques; ces particularités indiquent qu'elles sont causées par un cisaillement ductile. Le long de la zone de failles de Cobequid à l'ouest (région B), des structures semi-cassantes et cassentes ont été étudiées. Un groupe distinctif de failles de géométrie asymétrique, semblable à une variété d'écailles, apparaît au travers de ce système de failles. Des indices du sens de déplacement ductile et cassant (tectonique) sur les deux côtés révèlent un mouvement de décrochement dextre étalé sur une longue durée. Aucun indice ne fut observé pouvant signaler un mouvement senestre. [Traduit par la revue]