The Cariboo gold belt of east-central British Columbia is divided into four fault-bounded sequences of distinct stratigraphy. They are, from east to west, the Cariboo (continental-shelf sediments), Barkerville (continental-shelf sediments and intercalated volcanics), Slide Mountain (rift-related submarine pillow basalt, chert, and diorite) and Quesnel (island-arc sediments and subaqueous volcanics) terranes. Each is separated from others by thrust faults. Grit, phyllite, limestone, and volcanics of the Barkerville terrane may be correlative with the Eagle Bay Formation near Adams Lake and the Lardeau Group near Kootenay Lake. Barkerville terrane may be part of a more regional rock package, Selkirk terrane, which is defined to include Kootenay terrane, Badshot Formation, and Horsethief Creek and Hamill groups. Selkirk terrane is (i) separated everywhere by a low-angle fault from the overlying age-equivalent but stratigraphically and structurally different Cariboo terrane and (ii) separated by a system of faults in the general location of the Southern Rocky Mountain Trench from the age-equivalent but stratigraphically and structurally different North American terrane of the Rocky Mountains.

La zone aurifère de Cariboo du centre oriental de la Colombie-Britannique est séparée en quatre séquences de stratigraphie distincte bornées par des failles. Ce sont, d'est en ouest, les terranes de Cariboo (sédiments de plate-forme, continentale), de Barkerville (sédiments de plate-forme et volcanites intercalées), de Slide Mountain (chert, diorite et basalte en coussins subaquatique associés à un rift) et de Quesnel (sédiments et volcanites subaquatiques d'arc insulaire). Les terranes sont séparés par des failles imbriquées. Le grès grossier, le schiste sériciteux, le calcaire et les volcanites du terrane de Barkerville peuvent être corrélés avec la formation d'Eagle Bay exposée près du lac Adams et avec le groupe de Lardeau exposé près du lac Kootenay. Le terrane de Barkerville est possiblement une portion d'une plus grande unité, le terrane de Selkirk, qui par définition inclut le terrane de Kootenay, la formation de Badshot et les groupes de Horsethief Creek et de Hamill. Le terrane de Selkirk est (i) séparé de tous côtés par une faille à faible angle du terrane de Cariboo d'âge équivalent, mais différent stratigraphiquement et structuralement et (ii) séparé par un système de failles, localisé en général dans le sillon des Rocheuses, du terrane North American des Rocheuses d'âge équivalent, mais stratigraphiquement et structuralement distinct. [Traduit par la revue]