The Natkusiak flows (~1100 m thick), sills, and dykes of Victoria Island, Northwest Territories, are part of an extensive, late Hadrynian magmatic event in the northern Canadian Shield. The flows are subaerially erupted plateau basalts and together with associated doleritic sills and dykes display many geochemical features typical of continental tholeiites. In addition to fractional crystallization, the rocks were affected by crustal contamination but to a smaller degree than usually encountered in continental tholeiites elsewhere. The basalts were derived from a depleted upper mantle source very similar to that of N-type mid-ocean ridge basalts, although it is suggested that the melting residue contained small amounts of garnet (~2%).

Les coulées (puissance ~1100 m), les filons-couches et les dykes de Natkusiak sur l'île Victoria, Territoires du Nord-Ouest, font partie d'un vaste événement magmatique de l'Hadrynien supérieur du nord du Bouclier canadien. Les coulées doivent leur origine à des éruptions subaériennes de basalte de plateaux et regroupées avec les filons-couches doléritiques et les dykes associés elles présentent plusieurs particularités caractéristiques des tholéiites continentales. La composition de ces roches fut non seulement modifiée par la cristallisation fractionnée, mais elle fut affectée par une contamination crustale, cependant à un degré moindre qu'observé habituellement ailleurs dans d'autres tholéittes continentales. Les basaltes dérivaient d'une source appauvrie dans le manteau supérieur très semblable à celle des basaltes des crêtes médio-océaniques de type N, bien que le résidu magmatique puisse contenir une faible quantité de grenat (~2%). [Traduit par la revue]