Geophysical studies suggest that the thin crust characteristic of the Basin and Range Province extends eastward beneath the west margin of the Colorado Plateau and Rocky Mountain regions. In Arizona and Utah, zones perhaps over 100 km wide may be defined, bounded on the west by the east limit of upper crustal normal faults that account for more that 10% extension and on the east by the east limit of thinning beneath the Colorado Plateau. A discrepancy exists within these zones between the negligible extension measurable in the upper crust and the substantial extension apparent from crustal thinning, assuming the "discrepant zone" crust was as thick as or thicker than the Colorado Plateau – Rocky Mountain crust prior to extensional tectonism.If various theories appealing to crustal erosion are dismissed, mass balance problems evident in the discrepant zones are most easily resolved by down-to-the-east normal simple shear of the crust, moving lower and middle crustal rocks that initially were within the zones up-and-to-the-west to where they now are locally exposed in the Basin and Range Province. West of the discrepant zones in both Arizona and Utah, east-directed extensional allochthons with large displacement are exposed. These geophysical and geological observations complement one another if it is accepted that the entire crust in both Arizona and Utah failed during extension on gently east-dipping, east-directed, low-angle normal faults and shear zones over a region several hundred kilometres wide.Large-scale, uniform-sense normal simple shear of the crust suggests the entire lithosphere may do the same. Such a hypothesis predicts major lithospheric thinning without crustal thinning will occur in plateau areas in the direction of crustal shear. In the case of the Arizona, Utah, and Red Sea extensional systems, and possibly the Death Valley extensional terrain, a broad topographic arch, typically 1500–2000 m higher than the extended terrain, is present, suggesting lithospheric thinning in areas predicted by the hypothesis.

Des études géophysiques révèlent que la croûte mince typique de la province de Bassin et Chaîne se prolonge en direction est sous la marge continentale des régions du plateau du Colorado et des montagnes Rocheuses. Dans l'Arizona et l'Utah, des zones possiblement plus larges que 100 km peuvent être délimitées du côté ouest par la limite est des failles normales de la croûte supérieure, lesquelles sont responsables de plus de 10% de l'extension, et du côté ouest par l'extrémité est de l'amincissement sous le plateau du Colorado. Un désaccord existe à l'intérieur de ces zones opposant une extension apparente substantielle résultant de l'amincissement de la croûte, en présumant que la "zone de désaccord" fut avant la distention tectonique de même épaisseur ou plus épaisse que celle du plateau du Colorado – montagnes Rocheuses.Si on écarte les diverses théories invoquant une érosion de la croûte, les problèmes d'équilibre de masse dans les zones en désaccord sont plus facilement résolus par un cisaillement simple normal descendant vers l'est, déplaçant des roches de la croûte inférieure et moyenne, lesquelles se trouvaient originalement dans ces zones, vers le haut et en direction ouest jusqu'au l'endroit qu'elles occupent maintenant dans la province de Bassin et Chaîne. À l'ouest de ces zones de désaccord, tant dans l'Arizona que l'Utah, des roches allochtones d'extension de direction est sont exposées et elles exhibent un déplacement sur une grande distance. Ces observations géophysiques et géologiques se complètent les unes et les autres, si on accepte que la croûte entière dans l'Arizona et dans l'Utah fut brisée durant la distension sur un plan légèrement incliné vers l'est, le long de failles normales de direction est à angle faible et de zones de cisaillement sur une région large de plusieurs kilomètres.Un cisaillement de la croûte normal, simple et de sens uniforme sur une grande échelle, semble pouvoir pénétrer toute la lithosphère. Une telle hypothèse dévoile un amincissement important de la lithosphère sans être accompagné d'un amincissement de la croûte dans les régions du plateau situé dans la direction du cisaillement crustal. Dans le cas des systèmes de distension de l'Arizona, de l'Utah, de la mer Rouge et possiblement de la Vallée de la Mort, un grand arc topographique apparaît avec un soulèvement typique surmontant de 1500–2000 m les terrains de la zone de distension, suggérant alors un amincissement lithosphérique dans les régions où cette hypothèse peut s'appliquer. [Traduit par le journal]