The upper Paleozoic Fennell Formation in south-central British Columbia consists of basalts and associated marine sediments metamorphosed at low greenschist facies conditions. Although the microphenocrysts of plagioclase and Fe–Ti oxides are almost completely altered, those of augite and amphibole have survived this metamorphism. In the vicinity of the Chu Chua mineral deposit, relict augite microphenocrysts, which constitute a major proportion of the microphenocryst assemblage, are enriched in Al and Ti and are similar in composition to those from alkalic and transitional basalts. Relict amphiboles are also enriched in Ti (4.5–5.9% TiO2) and are classified as kaersutites. The occurrence of kaersutite and the chemistry of relict augites indicate that in this area the Fennell Formation basalts were originally alkalic and transitional in composition. On conventional Ti–(Zr/P2O5) and (Nb/Y)–(Zr/P2O5) immobile-element discrimination diagrams, both the kaersutite-bearing and kaersutite-free rocks plot in the tholeiitic basalt field. Accordingly, it is suggested that these diagrams may not provide clear evidence for the magmatic composition of altered volcanic rocks.Based on the lead isotopic compositions, petrographic features, and alkalic character of the Fennell Formation basalts, it is interpreted that these basalts were formed in a tectonic setting similar to that of present-day oceanic islands or seamounts.

La formation de Fennell du Paléozoïque supérieur dans le centre-sud de la Colombie-Britannique comprend des basaltes associés à des sédiments marins métamorphisés sous les conditions du faciès inférieur des schistes verts. Quoique les microphénocristaux du plagioclase et des oxydes de Fe–Ti soient presque totalement altérés, ceux d'augite et d'amphibole ont résisté à ce métamorphisme. Aux environs du gisement de Chu Chua, des microphénocristaux d'augite résiduelle, minéral qui prédomine dans l'assemblage de microphénocristaux, sont enrichis en Al et Ti et leurs compositions sont analogues à celles observées dans les basaltes alcalins et intermédiaires. Les amphiboles résiduelles sont également enrichies en Ti (4,5–5,9% TiO2) et sont classifiées comme des kaersutites. La présence de kaersutite et la composition chimique des augites résiduelles révèlent que dans cette région, les basaltes de la formation de Fennell avaient initialement une composition alcaline et intermédiaire. Les diagrammes conventionnels pour la discrimination des éléments immobiles Ti–(Zr/P2O5) et (Nb/Y)–(Zr/P2O5) indiquent pour les deux types de roches, avec kaersutite ou sans kaersutite, des points qui tombent dans le domaine du diagramme correspondant aux basaltes tholéiitiques. Par conséquent, il nous semble que ces diagrammes ne peuvent pas toujours révéler clairement la composition magmatique des roches volcaniques altérées.Après examen des compositions isotopiques du Pb, des caractères pétrographiques et de la nature alcaline des basaltes de la formation de Fennell, nous concluons que ces basaltes se sont formés dans un contexte tectonique semblable à la formation actuelle des îles volcaniques et des monts sous-marins. [Traduit par le journal]