Abstract

Nearly complete lower dentitions (with c?, p2–4, m1–3) and the first discovered upper dentitions (with P2–4, M1–3) are described and illustrated for the late Paleocene primate Micromomys Szalay. These fossils, from the Paskapoo Formation of central Alberta, Canada, represent a new species, the geologically earliest known species of the genus. Micromomys appears to have been a primitive microsyopid most closely related to the early Paleocene Purgatorius Van Valen and Sloan and the middle Paleocene Palenochtha Gidley; a relationship between Micromomys and the early Eocene Tinimomys Szalay may not be as near as previous workers had supposed.Micromomys is the smallest primate known and was probably insectivorous. Its occurrence with the rare European primate Saxonella Russell, a new, primitive carpolestid, and an unusual mammal possibly related to palaeanodonts documents a facies not yet encountered in other Paleocene mammal local faunas, in Canada or elsewhere.

Des dentitions inférieures presque complètes (avec c?, p2–4, m1–3) et les premières dentitions supérieures découvertes (avec p2–4, M1–3) sont décrites et illustrées pour le primate Micromomys Szalay du Paléocène supérieur. Ces fossiles de la formation de Paskapoo du centre de l'Alberta, Canada, représentent une nouvelle espèce, la plus ancienne géologiquement connue appartenant à ce genre. Micromomys semble avoir été un microsyopidé ancien apparenté de très près avec Purgatorius Van Valen et Sloan du Paléocène inférieur et Palenochtha Gidley du Paléocène moyen; la relation entre Micromomys et Tinimomys Szalay de l'Eocène inférieur peut être plus éloignée que le supposaient les travaux antérieurs.Micromomys est le plus petit primate connu et il était probablement insectivore. Sa présence avec la primate européen peu fréquent Saxonella Russell, un nouveau carpolestidé primitif, et un mammifère inhabituel probablement relié avec les palaeanodontes, renseignent sur un faciès pas encore observé dans d'autres faunes locales de mammifères du Paléocène, au Canada ou ailleurs. [Traduit par le journal]