Methods are described that use measured pole figures directly to calculate pole figures, inverse pole figures, and the crystal orientation matrix; this latter is a frequency distribution of the Euler rotations, which relate the crystal orientations in a polycrystalline aggregate to a standard crystallographic orientation. It is demonstrated that if data from crystal forms with different crystallographic multiplicities are to be compared the appropriate multiplicity factor must be applied to the data in the measured pole figures.These techniques are applied to computer-simulated fabrics and the data obtained are compared with data derived via the orientation distribution function. It is concluded that the data derived directly from the measured pole figures more closely represent the actual data. In the case of inverse pole figures the procedures based on the orientation distribution function yield results that are of doubtful geological significance.

Nous décrivons les méthodes utilisant directement des figures de pôles mesurés pour calculer les figures de pôles, les figures de pôles inversés et l'orientation des cristaux de la matrice; cette dernière représente la fréquence de distribution des rotations d'Euler, laquelle est reliée avec les orientations des cristaux dans un agrégat polycristallin par rapport à une orientation cristallographique de référence. Il est démontré que si on compare les données sur les formes cristallines avec différentes multiplicités cristallographiques, un facteur de multiplicité approprié doit être appliqué aux données de figures de pôles mesurés.Ces techniques sont appliquées à des fabriques simulées par ordinateur et les résultats obtenus sont comparés avec ceux provenant de l'étude de la fonction de distribution de l'orientation. Nous concluons que les résultats obtenus directement avec les figures de pôles mesurés correspondent le mieux aux données actuelles. Dans le cas des figures de pôles inversés les méthodes utilisant la fonction de distribution de l'orientation fournissent des résultats dont l'interprétation géologique est équivoque. [Traduit par le journal]