The boundary between the Gabbs and Sunrise formations of west-central Nevada is redefined and the two units are combined to form the new Volcano Peak Group. The Nun Mine, Mount Hyatt, and Muller Canyon members are named and assigned to the Gabbs Formation, and six new lithostratigraphic units for the Sunrise Formation are the Ferguson Hill, Five Card Draw, New York Canyon, Joker Peak, and Mina Peak members. The boundary for the Triassic and Jurassic systems is placed above the last Choristoceras and below the first certain Psiloceras. The section at Ferguson Hill is proposed as the system boundary stratotype. The transgressive–regressive curve for the formations points to a strong tectonic influence, but the late Norian and late Hettangian regressions and early Sinemurian, early Pliensbachian, and early late Pliensbachian transgressions are consistent with inferred eustatic events. The facies and faunal data are consistent with an early Mesozoic record in the western Cordillera suggesting widespread anoxia. The high within-habitat diversity in Neogene offshore benthic communities compared with those in the Mesozoic may correspond to the breakdown of widespread marine anoxic conditions as polar regions cooled and worldwide climatic zonation intensified.

La limite entre les formations de Gabbs et de Sunrise du centre-ouest du Névada est redéfinie et les deux unités sont recombinées pour constituer le nouveau groupe de Volcano Peak. Les membres de Nun Mine, de Mount Hyatt et de Muller Canyon sont nommés et assignée à la formation de Gabbs, tandis que les six nouvelles unités lithostratigraphiques assignées à la formation de Sunrise sont les membres de Ferguson Hill, Five Card Draw, New York Canyon, Joker Peak et Mina Peak. La limite entre les systèmes du Trias et du Jurassique est placée au-dessus des derniers Choristoceras et sous les premiers Psiloceras identifiés avec certitude. La section à Ferguson Hill est proposée comme stratotype de la limite entre les systèmes. La courbe des transgressions–régressions pour les formations indique une forte influence d'évènements tectoniques, cependant les régressions au Norien supérieur et à l'Hettangien supérieur et les transgressions au Sinémurien inférieur, au Pliensbachien inférieur, et au début du Pliensbachien supérieur indiquent uniformément une influence d'évènements eustatiques. Les faciès et l'étude de la faune donnent des résultats en accord avec les données enregistrées pour le Mésozoïque inférieur dans la Cordillère de l'ouest et qui suggèrent une anoxie largement répandue. La diversité de l'habitat interne des communautés benthiques de l'offshore au Néogène comparée avec le Mésozoïque peut correspondre à la disparition des conditions anoxiques marines, qui étaient largement répandues, lorsque les régions polaires ont refroidi et que s'intensifiait une zonation climatique à l'échelle du globe. [Traduit par le journal]