Two stratigraphically different sites have been analyzed in different ways, but the results may be interpreted as reflecting a common event: the transgressive Emerson Phase of Lake Agassiz. The southern site at Swift, Minnesota exposes a beach ridge underlain by lakeshore deposits and peat that have been 14C-dated from 10 050 to 9350 years BP. At the other site, a small pond 32 km southeast of Sioux Lookout in northwestern Ontario, lithologic, diatom, and pollen analyses and a radiocarbon age of 9740 years reveal the history of the pond and its basin in relation to Lake Agassiz. Despite more than 300 km of separation it seems probable that the two sites were influenced by the same transgression of Lake Agassiz. The effect and duration differ, however, perhaps because of isostatic adjustments within the Lake Agassiz basin.

Différentes analyses furent accomplies sur deux emplacements stratigraphiquement différents, mais l'interprétation des résultats corroborent un évènement commun, soit la phase Emerson de transgression du lac Agassiz. Une levée de plage recouvrant des matériaux déposés le long de la bordure de lacs et de la tourbe datée au 14C à 10 050–9350 années avant le présent représente le site exposé du sud à Swift, Minnesota. L'autre emplacement étudié est un petit étang situé à 32 km au sud-est de Sioux Lookout dans le nord-ouest de l'Ontario et où des analyses de la lithologie, des diatomées et du pollen et une datation au radiocarbone à 9740 années révèlent l'histoire de l'étang et de son bassin ainsi que leurs relations avec le lac Agassiz. Malgré une distance de séparation de 300 km entre les deux emplacements, nous croyons que ces deux sites furent influencés par la même transgression du lac Agassiz. Les effets et la durée diffèrent, probablement à cause des ajustements isostatiques au sein du bassin du lac Agassiz. [Traduit par le journal]