Early Aphebian Gowganda sedimentary rocks and intruding Nipissing diabase sills were sampled for paleomagnetic study at 88 sites (~500 cores, ~1000 specimens) along two ~42 km long profiles extending north from the Grenville Front into the Cobalt Plate of the Southern Structural Province in the River Valley – Lake Temagami area of Ontario. After AF demagnetization a postfolding pre-Nipissing ~2200 Ma remanence was found in eight of the 37 Gowganda sediment sites that were > 2 km north of the front, giving a pole at 109°W, 63°N (dp = 10°, dm = 19°). The Nippissing diabase from > 2 km north of the front retains a stable antiparallel prefolding N1 remanence direction in 22 of 40 sites, giving a pole position of 85°W, 17°S (dp = 6°, dm = 10°). These "south and down" remanence directions found in the southern portion of the plate contrast with the antiparallel "north and up" directions found in the northern portion, thereby indicating the occurrence of either two nearly cogenetic Nipissing intrusive events or the sequential emplacement of the Nipissing during an Earth's magnetic field reversal across the plate. At two sites a Nipissing remagnetized remanence was found in Gowganda sediments with a pole of 115°W, 18°S. Also three "Nipissing" sites give a pole at 164°W, 3°N, which is close to the known pole for the later ~1.25 Ga Sudbury olivine diabase dikes. One site is adjacent to a large dike and two were found on thin-section examination to be olivine diabase. The eight sites in Gowganda sediment matrix and conglomerate clasts and in Nipissing diabase from within < 2 km from the front were found to have a postfolding metamorphic remanence with a Grenville orogenic pole at 45°W, 51°N (dp = 19°, dm = 21°). Finally, the results lead to a suggested revision in the APW path for the ~2300–~1650 Ma interval for North America.

Des échantillons de roches sédimentaires de la formation de Gowganda de l'Aphébien inférieur et des intrusions en filons-couches de la diabase de Nipissing ont été prélevés pour une étude paléomagnétique sur 88 sites (~500 carottes, ~1000 spécimens) disposés selon deux profils de 42 km de long s'étalant en direction nord du Front du Grenville dans la Plaque Cobalt de la province tectonique du Sud dans la région River Valley – Lake Temagami en Ontario. Après avoir désaimanté dans un champ alternatif, on a trouvé une rémanence ~2200 Ma postérieure au plissement et antérieure à l'intrusion Nipissing dans huit des 37 sites de sédiments Gowganda situés > 2 km au nord du front et fournissant un pôle à 109°O, 63°N, (dp = 10°, dm = 19°). La diabase de Nipissing à > 2 km au nord du front conserve une direction de rémanence N1 stable antiparallèle antérieure à la phase de plissement dans 22 des 40 sites et fournissant une position du pôle à 85°O, 17°S (dp = 6°, dm = 10°). Ces directions de rémanence "sud et en bas" observées dans la partie sud de la plaque contrastent avec les directions antiparallèles "nord et sud" de la partie nord, indiquant ainsi l'apparition soit de deux phases d'intrusions presque cogénétiques de la diabase de Nipissing ou d'une mise en place séquencielle de cette diabase durant la période de renversement du champ magnétique de la Terre à la grandeur de la plaque. À deux sites une rémanence réaimantée de la diabase de Nipissing a été observée dans les sédiments de Gowganda avec un pôle à 115°O, 18°S. Aussi trois sites dans la diabase de Nipissing fournissent un pôle à 164°O, 3°N voisin du pôle connu pour les dykes tardifs de diabase à olivine de Sudbury ~1,25 Ga. Un site est adjacent à un grand dyke et pour deux autres un examen en lame mince a montré une composition de diabase à olivine. Les huit sites dans la matrice et les fragments conglomératiques des sédiments de Gowganda et dans la diabase de Nipissing à l'intérieur de < 2 km du front ont révélé une rémanence liée à un métamorphisme postérieur à la phase de plissement avec un pôle orogénique grenvillien à 45°O, 51°N (dp = 19°, dm = 21°). Finalement, les résultats conduisent à proposer une révision du tracé de la dérive apparente des pôles pour l'intervalle de ~2300–~1650 Ma en Amérique du Nord. [Traduit par le journal]